En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

France : La députée Sandrine Le Feur ciblé par des « Pessi » sur LinkedIn



 

La députée Renaissance du Finistère, Sandrine Le Feur, a annoncé sur LinkedIn qu’elle bloquait les commentaires sur son profil en raison du harcèlement en ligne perpétré par les « Pessi », des faux comptes parodiques de Lionel Messi. Cette communauté, connue pour ses trolls, utilise le jeu de mots avec le nom de la députée pour créer des commentaires déplacés.

Lire aussi :“La CEDEAO est devenue une menace pour les pays du Sahel”

Dans un message, Sandrine Le Feur a déclaré être la cible d’attaques depuis deux jours de la part des « Pessi » qui utilisent le mot « Feur » de son nom pour leurs commentaires. Elle a décidé de bloquer les commentaires sous ses posts en réaction à cette vague de harcèlement. La députée a souligné que malgré cette mesure, les canaux traditionnels de contact avec les députés restaient ouverts pour les échanges.

.GFKcvRbXcAAKJLy

Elle a également appelé l’équipe de LinkedIn à réguler rapidement la prolifération de ces faux comptes, estimant que les commentaires des « Pessi » portent atteinte à la liberté d’expression sur le réseau social professionnel. Sandrine Le Feur a exprimé son inquiétude quant à l’impact de ces attaques sur la qualité des échanges et la bienveillance sur la plateforme.

Tout ce qu’il faut savoir sur « Pessi »

Après avoir semé l’absurdité sur Twitter avec leurs commentaires décalés, les Pessi, célèbres trolls, font une incursion sur LinkedIn. Lancée en réponse à un raid initié par des utilisateurs de Twitter, cette vague de comptes parodiques, arborant des photos de Lionel Messi chauve, pollue le réseau social professionnel avec des publications décalées.

cover r4x3w1200 65ba941ad791b 5909 hr

Originairement connus sur Twitter, les Pessi tirent leur nom de la contraction de Messi et penalty, faisant référence aux moqueries sur les buts du footballeur argentin depuis le point de penalty. Ces trolls se sont diversifiés au fil du temps, s’attaquant à divers comptes et personnalités publiques sur Twitter. Ils sont désormais sur LinkedIn, publiant des annonces d’emploi fictives, des sondages absurdes et d’autres contenus décalés.

Leur incursion sur LinkedIn a été déclenchée par un appel de twittos influents, comme Arkunir, mobilisant ainsi les Pessi pour investir ce nouveau terrain. Bien que la portée de leur impact soit difficile à mesurer, la recherche « Pessi » génère déjà plus de 2 000 résultats sur LinkedIn, signalant une présence notable et une nouvelle ère de railleries sur ce réseau professionnel.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !