Tchad : la société civile annonce des manifestations contre le Conseil militaire de transition


Video player

Le Conseil militaire de transition a du mal à s’établir au sommet de l’Etat tchadien. La société civile dénonce la prise du pouvoir par l’équipe dirigée par le fils de l’ancien président Idriss Déby Itno, Mahamat Idriss Déby. Ainsi, elle a lancé un appel à manifester dès le mardi prochain.

 

La prise du pouvoir par les militaires ne laisse pas la société civile, représentée par la Coordination des actions citoyennes, indifférente. Cette dernière souhaite que le Conseil militaire de transition rende le pouvoir au peuple. Elle promet d’énormes manifestations afin que ses revendications soient écoutées.

Lire aussi : Tchad : 246 rebelles du FACT remis par l’armée à la justice

« Nous appelons dès mardi la population tchadienne à sortir dans les rues partout sur toute l’étendue du territoire pour une manifestation publique, et nous resterons dans la rue si nous ne sommes pas écoutés. », a déclaré Max Loalngar, un des leaders de la Coordination des actions citoyennes.

 

Outre la question liée à la prise du pouvoir par le Conseil Militaire, la société civile a également exprimé son coup de gueule contre la France qu’elle accuse d’impartialité. Selon la Coordination des actions citoyennes, la France cautionne la succession dynastique dans leur pays. Ce ras-le-bol exprimé contre l’Hexagone intervient après qu’Emmanuel Macron a appelé le conseil militaire à favoriser la stabilité, l’inclusion, le dialogue et la démocratie.

Lire aussi : Tchad : voici la composition réelle du conseil militaire de transition

Bien avant la société civile tchadienne, des artistes du pays ont invité la France à vider le planché. « Le Tchad est une République jouissant d’une indépendance dignement acquise en 1960. Malheureusement, le néocolonianisme français utilise les régimes en place pour s’ingérer en maîtresse dans le leadership de notre pays. La France se veut toujours le gendarme, le contrôleur de la Nation tchadienne. En 61 ans, le Tchad a acquis une maturité politique et mérite de prendre en main son destin », ont déclaré ces acteur culturels regroupés au sein de la plateforme « Au Nom du Respect ».

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire