Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS)
02/06/2020 à 14h40 par La redaction

Bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS)

L’Institut Africain des Sciences Mathématiques Next Einstein Initiative (AIMS-NEI) a le plaisir d’inviter les femmes scientifiques intéressées à postuler pour le troisième tour des bourses AIMS-NEI pour les femmes dans les sciences du changement climatique (WiCCS). Le changement climatique – y compris le réchauffement climatique – constitue une menace importante pour l’humanité. Les impacts documentés du réchauffement climatique incluent une fréquence et une gravité accrues des vagues de chaleur à travers le monde et des sécheresses fréquentes, qui aggravent toutes deux l’insécurité alimentaire et les problèmes de santé dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Afrique.

Le programme de bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS) vise à accroître la participation et la contribution des femmes à une réponse sociétale plus durable au changement climatique.

Ce programme de bourses a été rendu possible grâce à une subvention du Centre de recherches pour le développement international, Ottawa, Canada, www.idrc.ca , et un soutien financier du gouvernement du Canada, fourni par le biais d’Affaires mondiales Canada (AMC), www.international.gc. ca . Cela fait partie d’un effort plus large de l’AIMS-NEI pour construire le capital intellectuel nécessaire pour mieux comprendre les causes du changement climatique en Afrique et pour résoudre les innombrables défis au développement de l’Afrique résultant du changement climatique.

Lancés en 2017, les premier et deuxième appels à candidatures ont attiré des candidatures très compétitives et, à terme, six bourses ont été attribuées à des femmes scientifiques dynamiques travaillant dans le domaine de la science du changement climatique et de ses disciplines connexes. À la fin de 2021, 20 bourses au total auraient été attribuées à des femmes exceptionnelles travaillant sur (i) la révélation des déclencheurs de notre changement climatique; (ii) cartographier les modèles climatiques passés, actuels et futurs; (iii) accroître notre connaissance des impacts de ces modèles climatiques sur l’humanité et la vie sur terre; (iv) fournir des recommandations et des solutions sur la meilleure façon d’adapter, d’atténuer ou d’augmenter notre résilience au changement climatique et ses impacts associés, etc.

Points forts

Rencontrez la première cohorte de Women in Climate Change Science et découvrez leurs recherches

Rencontrez la deuxième cohorte de Women in Climate Change Science et découvrez leurs recherches

La première cohorte de Women in Climate Change Science a eu le privilège d’interagir avec la ministre canadienne du Développement international lors de sa visite à AIMS Rwanda en novembre 2018

Appel à candidatures en cours

Nous sommes heureux d’ouvrir le deuxième appel à candidatures pour le programme de bourses AIMS-NEI pour Women in Climate Change Science. La date limite de candidature est le 30 juin 2020, 23h59 CAT.

Le changement climatique représente l’un des plus grands défis de l’humanité du 21 e siècle. L’ascension continue de notre espèce dépend dans une large mesure de notre capacité à limiter de nouveaux changements catastrophiques du climat et à s’adapter aux changements passés et futurs. Dans de nombreuses régions du monde, les changements des variables climatiques – y compris les augmentations incessantes de la température et la baisse des précipitations – ont déjà des effets néfastes sur la sécurité alimentaire, la santé humaine, l’énergie, la biodiversité, etc. Certains de ces impacts altèrent encore le climat – par exemple la perte de biodiversité végétale réduit la séquestration du CO 2 et contribue à l’augmentation des températures – créant des boucles de rétroaction positives aux conséquences de plus en plus périlleuses pour l’humanité.

Il est reconnu, y compris par des institutions internationales comme les Nations Unies, qu’une réponse sociétale durable à ces défis requiert la participation collective des hommes et des femmes. Cependant, les femmes ont historiquement eu moins d’occasions que les hommes de jouer un rôle important dans la recherche de solutions au changement climatique par la société. Ceci en dépit du fait que dans de nombreuses régions du monde, les moyens de subsistance des femmes dépendent davantage des services sensibles au climat offerts par les écosystèmes naturels, ce qui les rend plus vulnérables aux impacts du changement climatique.

L’équipe de medjouel.com vous informe que le programme de bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS) vise à accroître la participation et la contribution des femmes à une réponse sociétale plus durable au changement climatique. Ce programme de bourses a été rendu possible grâce à une subvention du Centre de recherches pour le développement international, Ottawa, Canada, www.idrc.ca , et un soutien financier du gouvernement du Canada, fourni par le biais d’Affaires mondiales Canada (AMC), www.international.gc. ca . Cela fait partie d’un effort plus large de l’AIMS-NEI pour construire le capital intellectuel nécessaire pour mieux comprendre les causes du changement climatique en Afrique et pour résoudre les innombrables défis au développement de l’Afrique résultant du changement climatique.

Les candidatures sont sollicitées de femmes scientifiques exceptionnelles résidant actuellement n’importe où dans le monde. Les candidats retenus sont censés exécuter, dans une institution d’accueil africaine appropriée, un projet auto-initié ayant le potentiel de contribuer de manière significative à la compréhension du changement climatique et de ses impacts, et / ou à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques innovantes fondées sur des données empiriques et les stratégies d’atténuation, d’adaptation et / ou de résilience au changement climatique, entre autres.

Parce que les mathématiques sont importantes pour établir des liens rigoureux entre les observations, leurs explications et les preuves nécessaires pour soutenir une prise de décision impactante, la préférence sera donnée aux candidats proposant des projets qui font un usage substantiel des sciences mathématiques, que ce soit pour modéliser le changement climatique, quantifier ses impacts, évaluer la rentabilité des interventions, concevoir des expériences, analyser des données ou d’autres activités pertinentes.

Cliquez ici pour accéder à l’appel à candidatures complet

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 582 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

CIV: Mamadou Koulibaly dévoile la personne qui veut le tuer

24/10/2020

CIV: Mamadou...

Menacé de mort sur le réseau social...
Donald Trump "Joe Biden est un politicien corrompu"

24/10/2020

Donald Trump...

Le président américain Donald Trump ne fait...
Emmanuella Keïta demande à Alassane Ouattara de dégager

24/10/2020

Emmanuella Keïta...

L'actrice et femme d'affaires ivoirienne Emmanuella Keïta...
Alassane Ouattara : ” si Bédié revenait, ce pays serait détruit “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Dans une interview parue le samedi 24...
Mabri à propos de Bictogo: ” C’est une honte pour notre pays qu’un tel personnage rafle tous les marchés publics”.

24/10/2020

Mabri à...

L’ex-ministre de l’Enseignement supérieur de Côte d’Ivoire,...
Top 10 des célébrités féminines les plus influentes de la Côte d’Ivoire !

24/10/2020

Top 10...

Le milieu du showbiz, entrepreneuriat et business...
Côte d’Ivoire : Top 10 des célébrités qui sont contre le troisième mandat !

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le troisième mandat du président de la République Alassane Ouattara crée...
Bénin : un homme survit malgré les 19 balles reçues en pleine poitrine pendant un braquage

24/10/2020

Bénin :...

L’une des scènes les plus surprenantes que...
Couverture de la période électorale / Les journalistes appelés “à rester strictement professionnels”

24/10/2020

Couverture de...

Les Organisations Professionnelles des Médias ont d’un...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...
Mali : Sidiki Diabaté gravement malade en prison?

24/10/2020

Mali :...

En prison depuis bientôt un mois suite...
Côte d’Ivoire / Adama Bictogo s’attaque à Simone Gbagbo : voici qu’il dit de l’ancienne première dame

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Dans une vidéo circulant sur les réseaux...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...
Ouganda / présidentielle 2021 : le parti au pouvoir lance une équipe de karaté pour “sécuriser le scrutin”

24/10/2020

Ouganda /...

Le parti au pouvoir en Ouganda, le...
Le Général Apalo Touré prévient : “nous militaires, nous avons des armes et on peut rester à Akouédo, tirer là et ça va tomber à Dabou”

24/10/2020

Le Général...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Crise au Nigeria: le président Buhari réunit ses prédécesseurs

23/10/2020

Crise au...

Alors que la crise continue au Nigeria,...
Mali : l’armée affirme avoir repris Farabougou, assiégé par des jihadistes

23/10/2020

Mali :...

Les forces armées maliennes ont annoncé avoir...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition ne veut pas négocier avec le pouvoir mais appelle à "une médiation internationale"

23/10/2020

Présidentielle en...

Voiture incendiée lors de manifestations contre un...
Guinée: Alpha Condé “force” la victoire dans un pays à feu et à sang

23/10/2020

Guinée: Alpha...

Alors que la Commission électorale indépendante (CENI)...
Guinée Conakry : Alpha Condé passe au premier tour selon des résultats préliminaires rendus publics par la CENI.

23/10/2020

Guinée Conakry...

Les résultats provisoires globaux de la présidentielle...

Bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS)

L’Institut Africain des Sciences Mathématiques Next Einstein Initiative (AIMS-NEI) a le plaisir d’inviter les femmes scientifiques intéressées à postuler pour le troisième tour des bourses AIMS-NEI pour les femmes dans les sciences du changement climatique (WiCCS). Le changement climatique – y compris le réchauffement climatique – constitue une menace importante pour l’humanité. Les impacts documentés du réchauffement climatique incluent une fréquence et une gravité accrues des vagues de chaleur à travers le monde et des sécheresses fréquentes, qui aggravent toutes deux l’insécurité alimentaire et les problèmes de santé dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Afrique.

Le programme de bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS) vise à accroître la participation et la contribution des femmes à une réponse sociétale plus durable au changement climatique.

Ce programme de bourses a été rendu possible grâce à une subvention du Centre de recherches pour le développement international, Ottawa, Canada, www.idrc.ca , et un soutien financier du gouvernement du Canada, fourni par le biais d’Affaires mondiales Canada (AMC), www.international.gc. ca . Cela fait partie d’un effort plus large de l’AIMS-NEI pour construire le capital intellectuel nécessaire pour mieux comprendre les causes du changement climatique en Afrique et pour résoudre les innombrables défis au développement de l’Afrique résultant du changement climatique.

Lancés en 2017, les premier et deuxième appels à candidatures ont attiré des candidatures très compétitives et, à terme, six bourses ont été attribuées à des femmes scientifiques dynamiques travaillant dans le domaine de la science du changement climatique et de ses disciplines connexes. À la fin de 2021, 20 bourses au total auraient été attribuées à des femmes exceptionnelles travaillant sur (i) la révélation des déclencheurs de notre changement climatique; (ii) cartographier les modèles climatiques passés, actuels et futurs; (iii) accroître notre connaissance des impacts de ces modèles climatiques sur l’humanité et la vie sur terre; (iv) fournir des recommandations et des solutions sur la meilleure façon d’adapter, d’atténuer ou d’augmenter notre résilience au changement climatique et ses impacts associés, etc.

Points forts

Rencontrez la première cohorte de Women in Climate Change Science et découvrez leurs recherches

Rencontrez la deuxième cohorte de Women in Climate Change Science et découvrez leurs recherches

La première cohorte de Women in Climate Change Science a eu le privilège d’interagir avec la ministre canadienne du Développement international lors de sa visite à AIMS Rwanda en novembre 2018

Appel à candidatures en cours

Nous sommes heureux d’ouvrir le deuxième appel à candidatures pour le programme de bourses AIMS-NEI pour Women in Climate Change Science. La date limite de candidature est le 30 juin 2020, 23h59 CAT.

Le changement climatique représente l’un des plus grands défis de l’humanité du 21 e siècle. L’ascension continue de notre espèce dépend dans une large mesure de notre capacité à limiter de nouveaux changements catastrophiques du climat et à s’adapter aux changements passés et futurs. Dans de nombreuses régions du monde, les changements des variables climatiques – y compris les augmentations incessantes de la température et la baisse des précipitations – ont déjà des effets néfastes sur la sécurité alimentaire, la santé humaine, l’énergie, la biodiversité, etc. Certains de ces impacts altèrent encore le climat – par exemple la perte de biodiversité végétale réduit la séquestration du CO 2 et contribue à l’augmentation des températures – créant des boucles de rétroaction positives aux conséquences de plus en plus périlleuses pour l’humanité.

Il est reconnu, y compris par des institutions internationales comme les Nations Unies, qu’une réponse sociétale durable à ces défis requiert la participation collective des hommes et des femmes. Cependant, les femmes ont historiquement eu moins d’occasions que les hommes de jouer un rôle important dans la recherche de solutions au changement climatique par la société. Ceci en dépit du fait que dans de nombreuses régions du monde, les moyens de subsistance des femmes dépendent davantage des services sensibles au climat offerts par les écosystèmes naturels, ce qui les rend plus vulnérables aux impacts du changement climatique.

L’équipe de medjouel.com vous informe que le programme de bourses AIMS-NEI pour les femmes dans la science du changement climatique (WiCCS) vise à accroître la participation et la contribution des femmes à une réponse sociétale plus durable au changement climatique. Ce programme de bourses a été rendu possible grâce à une subvention du Centre de recherches pour le développement international, Ottawa, Canada, www.idrc.ca , et un soutien financier du gouvernement du Canada, fourni par le biais d’Affaires mondiales Canada (AMC), www.international.gc. ca . Cela fait partie d’un effort plus large de l’AIMS-NEI pour construire le capital intellectuel nécessaire pour mieux comprendre les causes du changement climatique en Afrique et pour résoudre les innombrables défis au développement de l’Afrique résultant du changement climatique.

Les candidatures sont sollicitées de femmes scientifiques exceptionnelles résidant actuellement n’importe où dans le monde. Les candidats retenus sont censés exécuter, dans une institution d’accueil africaine appropriée, un projet auto-initié ayant le potentiel de contribuer de manière significative à la compréhension du changement climatique et de ses impacts, et / ou à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques innovantes fondées sur des données empiriques et les stratégies d’atténuation, d’adaptation et / ou de résilience au changement climatique, entre autres.

Parce que les mathématiques sont importantes pour établir des liens rigoureux entre les observations, leurs explications et les preuves nécessaires pour soutenir une prise de décision impactante, la préférence sera donnée aux candidats proposant des projets qui font un usage substantiel des sciences mathématiques, que ce soit pour modéliser le changement climatique, quantifier ses impacts, évaluer la rentabilité des interventions, concevoir des expériences, analyser des données ou d’autres activités pertinentes.

Cliquez ici pour accéder à l’appel à candidatures complet

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 582 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire