A la une Actualités Allemagne

Allemagne : Une infirmière remplace le vaccin anti-covid par l’eau saline pour 8 600 personnes

vaccine 6165772 640

Gros scandale en cours. Une infirmière allemande est accusée d’avoir remplacé du vaccin anti-covid par l’eau saline pour 8600 personnes. Ce qui n’est pas grave pour la santé mais illégal. La solution saline est un produit utilisé quand quelqu’un a un nez bouché ou qui coule. Il couvre un large champ d’utilisations : le soin et le rinçage oculaire, le nettoyage de blessures, la décontamination en cas de projection de produits chimiques.

L’infirmière a avoué son acte à un de ses collègues à qui elle a fait la même chose. Le collège l’a dénoncé. D’après les premiers éléments de l’enquête, cette infirmière de la Croix rouge avait partagé de nombreux contenus antivax sur les réseaux sociaux. Elle est aux mains de la Police actuellement.

« Nous avons trouvé de nombreux posts sur Facebook publiés par l’accusée, qui a beaucoup écrit sur le sujet. Nous avons ensuite trouvé 3 ou 4 de ses messages WhatsApp le 21 avril, ce qui confirme nos soupçons », confirme Peter Beer, de la police de Wilhelmshaven

Selon le journal allemand der Tagesspiegel, la vaccination a eu lieu au centre de Wilhelmshaven dans le nord de l’Allemagne. L’opération de vaccination s’est déroulée entre le 5 mars et le 21 avril.

Une affaire de vaccin qui n’a pas tout révélé

Ce «faux» vaccin concerne en majorité des personnes plus de 70 ans, soit les plus fragiles face à la crise sanitaire. Les employés des services de soins mobiles, des hospices, les éducateurs et les médecins ont également été vaccinés au cours de cette période, a déclaré au journal Der Tagesspiegel Claudia Schröder, la cheffe du département de la santé au ministère des Affaires sociales, de la Santé et de l’Egalité.

Un appel est lancé afin de retrouver les personnes concernées. Le processus peut s’avérer compliqué vu le nombre. Plus de 2 000 personnes se sont inscrites pour un nouveau tour de vaccination, selon le ministère de la Santé de Basse-Saxe.

« Le plus important pour nous est d’informer ces personnes, de répondre à leurs questions et d’offrir une nouvelle vaccination. Je demande donc à tous les citoyens de nous contacter s’ils ont reçu une vaccination pendant ladite période », a expliqué Sven Ambrosy, l’administrateur du district sur Facebook.

Euronews rapporte que l’infirmière arrêtée refuserait de coopérer avec la Police.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire