En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Affaire de vi0l : Dani Alves sur le point d’être condamnée à 12 ans de prison



L’ancien footballeur du FC Barcelone, Dani Alves, doit être jugé aujourd’hui en Espagne. Il est accusé d’avoir violé une jeune femme de 23 ans dans une boîte de nuit de Barcelone.

Le procès, qui pourrait conduire à une peine de 12 ans de prison pour l’international brésilien de 40 ans, devrait se dérouler pendant trois jours à l’Audiencia Provincial de Barcelone.

Contexte du procès de Dani Alves

Le procès fait suite à un incident survenu le 30 décembre 2022 dans la boîte de nuit huppée Sutton de Barcelone, où Alves est accusé d’avoir violé la jeune femme dans les toilettes de la boîte de nuit. Les procureurs de l’État réclament une peine de neuf ans d’emprisonnement, tandis que l’avocat de l’accusatrice plaide pour la peine maximale de 12 ans si le footballeur est reconnu coupable.

 

Dani Alves : La date du procès pour l'affaire de viol est enfin fixé !

 

Lire aussi : Procès de Dani Alves : Le brésilien modifie (encore) sa version des faits

Bien qu’il ait nié tout acte répréhensible, Dani Alves a admis son infidélité, reconnaissant avoir eu une liaison extraconjugale avec son accusatrice. Il maintient que la rencontre était consensuelle, contrecarrant ainsi les graves allégations portées à son encontre. La crédibilité de l’ancien défenseur du FC Barcelone sera mise à l’épreuve lors du procès.

Détails du procès

Prévu pour débuter à 10 heures, heure locale, le procès se déroulera à l’Audiencia Provincial de Barcelone et sera mené par trois juges sans jury. Alves, actuellement détenu à la prison de Brian 2, près de la capitale catalane, sera transporté au tribunal dans un fourgon de police. La procédure devrait durer trois jours et se terminer par un verdict écrit des juges.

Dans une déclaration publique faite en juin dernier après le refus de la libération sous caution, Dani Alves a proclamé son innocence dans l’émission « En Boca de todos », en déclarant : « Il sera prouvé que je ne suis pas coupable et qu’il s’agissait d’une relation consensuelle. Il ne me serait jamais venu à l’esprit d’imposer un acte sexuel à qui que ce soit ». L’accusatrice a été autorisée à témoigner à huis clos.

Lire aussi : Dani Alves : Sa mère risque la prison aussi – Les faits

Les principaux témoins sont la cousine de l’accusatrice, une amie présente lors de l’incident présumé et le personnel de la zone VIP de Sutton. L’épouse d’Alves, Joana Sanz, doit témoigner en sa faveur après que le footballeur se soit excusé publiquement de son infidélité. Le procès fait suite à l’ordonnance de comparution de M. Alves en novembre, qui a d’abord fait l’objet d’accusations de comportement inapproprié avant que les allégations de viol, plus graves, n’émergent.

Dani Alves pourrait bientôt sortir de prison grâce à une nouvelle preuve

Dani Alves : Sa mère risque la prison aussi – Les faits

Lucia Alves, la mère de la star du football Dani Alves, se retrouve empêtrée dans des problèmes juridiques complexes à la suite d’une grave bévue qui pourrait lui valoir une peine de prison.

Accusée d’avoir révélé par erreur le visage de la victime présumée dans une vidéo du 30 décembre 2023, elle risque maintenant des répercussions juridiques pour avoir porté atteinte à l’intégrité morale de la victime. Malgré la difficulté d’intenter une action en justice en raison de sa situation au Brésil, la mère du célèbre footballeur pourrait être confrontée à un sérieux dilemme juridique.

Une bévue vidéo involontaire met Lucia Alves en danger

9f03fae5 20cd 4af4 9f6b de9532c570fa

Lire aussi : Alves : Son ex-femme porte plainte pour cette raison !

Une grave erreur de Lucia Alves, mère de Dani Alves, l’a plongée dans un bourbier juridique. En publiant accidentellement le visage de la victime présumée dans une vidéo, elle doit maintenant faire face à des conséquences juridiques potentielles, avec la probabilité d’une peine d’emprisonnement.

L’incident est lié aux accusations d’agression sexuelle portées contre Dani Alves, et les actions de Lucia ont suscité des inquiétudes quant à une atteinte à l’intégrité morale de la victime.

La vidéo accidentelle de Lucia Alves ajoute une nouvelle couche de complexité à la saga juridique qui entoure son fils. À l’approche de la date du procès, les experts juridiques suivront de près les développements, y compris les conséquences potentielles pour le célèbre footballeur et sa mère.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !