Santi Mina : Le football de Celta condamné à 4 ans de prison

- Santi Mina : Le football de Celta condamné à 4 ans de prison

Le tribunal provincial d’Almeria a condamné le footballeur du Celta Santi Mina à quatre ans de prison pour avoir agressé sexuellement une jeune femme à Mojacar (Almeria).

L’agresseur s’est également vu attribuer 50 000 euros de dédommagement et s’est vu interdire d’approcher et de communiquer avec la victime à moins de 500 mètres d’elle pendant 12 ans.

De plus, le Celta l’a séparé de l’équipe et a intenté une action disciplinaire à son encontre. A la demande du parquet et du parquet privé, l’agresseur de Sky Blue a été acquitté. David Golda, également inculpé dans la même affaire, a été acquitté.

En ce sens, la législation espagnole prévoit une peine d’emprisonnement obligatoire pour les délinquants purgeant des peines de plus de deux ans. Pour les peines inférieures, la décision appartient au juge. Selon l’article 80 du Code pénal, “un juge ou un tribunal peut, par une décision raisonnable, suspendre l’exécution d’une peine d’emprisonnement à durée déterminée ne dépassant pas deux ans”.

La défense fait valoir qu’il a été démontré que le plaignant “était d’accord à tout moment” car “il a arrêté sa propre confirmation lorsqu’elle a témoigné devant le tribunal lorsqu’elle lui a demandé d’arrêter” et a soutenu que, de toute façon, il s’agissait d’une erreur de type Invincible parce que , selon l’avocat, “s’il n’y a pas de consentement, bien sûr, il n’est pas connu jusqu’à ce qu’il soit verbalement”.

Laisser votre commentaire