Nigéria : le chef de l’armée meurt dans un accident d’avion


Video player

Le chef de l’armée nigériane, le lieutenant-général Ibrahim Attahiru, est mort dans un accident d’avion vendredi 21 mai lors d’une visite officielle dans l’État septentrional de Kaduna. L’armée de l’air a déclaré dans un communiqué que son avion s’était écrasé près de l’aéroport de Kaduna.

 

L’incident de ce vendredi s’est produit “en raison du mauvais temps” alors que l’avion atterrissait à l’aéroport international de Kaduna, ont déclaré les forces armées dans un communiqué, ajoutant que le crash “a coûté la vie à 10 autres officiers, y compris l’équipage”. Aucune autre information n’a été fournie dans l’immédiat sur ce qui a pu causer le crash de l’avion, mais le général de brigade Mohammed Yerima a déclaré que de plus amples détails seraient communiqués prochainement. Les noms des autres responsables militaires décédés aux côtés du chef de l’armée n’ont pas été rendus publics.

Lire aussi : Boko Haram / Nigeria: Abubakar Shekau »grièvement blessé » lors d’une bataille

Le président Muhammadu Buhari, dans une déclaration de la présidence, a décrit le crash comme un “coup mortel … à un moment où nos forces armées sont prêtes à mettre fin aux défis de sécurité auxquels le pays est confronté”.

 

Le chef d’état-major Attahiru n’a été nommé par le président Muhammadu Buhari qu’en janvier, dans le cadre d’un remaniement du haut commandement militaire visant à mieux combattre la violence croissante, notamment la lutte menée depuis plus de dix ans contre le groupe armé Boko Haram.

Lire aussi : Burna Boy écœure ses fans nigérians à travers un tweet qui a créé la polémique

Selon la présidence qui justifie la visite du chef de l’armée, l’État septentrional de Kaduna a connu des problèmes de sécurité ces derniers mois. Boko Haram et sa branche, la province d’Afrique de l’Ouest de l’État islamique, ont mené pendant dix ans une insurrection qui aurait déplacé environ deux millions de personnes et fait plus de 30 000 morts. Ils veulent créer des États fondés sur leur interprétation extrême de la charia islamique.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire