...

Nigéria : une vingtaine de femmes accusées de sorcellerie, tuées par Boko Haram


Video player

Le groupe nigérian B0k0 Haram a encore frappé. Ils ont exécuté une vingtaine de femmes après les avoir accusés d’être des sorcières. La mort des enfants d’un chef B0k0 Haram est la raison pour laquelle ces femmes ont été assassinées. Pour ce commandant, elles auraient usé de leur sorcellerie pour éliminer ses enfants.

La semaine dernière, une quarantaine de femmes avaient été arrêtées et retenues dans le village d’Ahraza, près de la ville de Gowza, dans l’état du Borno, sous les ordres du chef Djihadiste Ali Guyile. Des rescapées et une femme qui s’est échappée des griffes des djihadistes ont fait des révélations. Elles ont déclaré que plusieurs de leurs consœurs ont été exécutées parce qu’elles étaient soupçonnées d’être des sorcières.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

D’après les propos de Talkwe Limbe, l’une des femmes qui a pu s’échapper, le commandant du groupe B0k0 Haram a affirmé qu’il allait enquêter sur leur implication dans la mort de ses enfants. Mais bien avant cela, il a ordonné l’exécution de 14 d’entre elles le jeudi 10 novembre.

Limbe a continué en disant qu’elle a eu de la chance, car parmi les hommes qui les gardaient, son petit ami y figurait. C’est donc lui qui l’a aidé à fuir la même nuit.

→ A LIRE AUSSI : Un homme kidnappe son propre fils et exige une rançon à sa femme

→ A LIRE AUSSI : Blessé, Sadio Mané reçoit les bénédictions de 35 imams

→ A LIRE AUSSI : Elon Musk licencie deux (2) employés pour l’avoir contredit en public

--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire