Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mali : Clément Dembélé libéré mais bientôt jugé
26/05/2020 à 00h02 par La redaction

Le militant anti-corruption a été libéré vendredi mais doit comparaître le 1er juillet pour incitation à la violence, selon plusieurs sources judiciaires.

Clément Dembélé, président de la Plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC), avait été arrêté le 9 mai pour avoir appelé les forces de sécurité à se révolter dans une vidéo, avait indiqué à l’AFP un responsable au sein des services de renseignements.

Son arrestation n’avait jamais été confirmée publiquement par les autorités, et le silence sur son sort et l’endroit où il se trouvait avait donné lieu à d’abondantes spéculations.

« Incitation à la violence »

Il a été « présenté au procureur de la République ce vendredi. Il a été inculpé pour incitation à la violence, mais laissé libre. Il comparaîtra le 1er juillet prochain », a dit une source judicaire malienne. Une autre source judicaire a confirmé l’information et ajouté que « ses problèmes avec la justice n’ont rien à voir avec ses activités de lutte contre la corruption ».

Une centaine de personnes avaient manifesté en sa faveur mardi à Bamako mardi. « Les gens ont dans un premier temps pensé qu’il avait été enlevé et donc porté disparu à jamais. Et qu’il ne fallait pas laisser passer ça », a expliqué Oumar Kanté, sociologue à l’université de Bamako. « Ensuite le citoyen lambda a pensé qu’il était arrêté dans le cadre de sa croisade contre la corruption. Il fallait donc se mobiliser pour soutenir sa cause et exiger sa libération », a-t-il ajouté.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Russie : Vladimir Poutine gravement malade ?

25/11/2020

Russie :...

  Le président russe Vladimir Poutine est-il...
Bloomberg : Elon Musk devient le deuxième homme le plus riche au monde.

25/11/2020

Bloomberg : Elon...

L’entrepreneur sud-africain naturalisé canadien Elon Musk est devenu...
Libéria : Le président  George Weah ne briguera pas un 3e mandat

25/11/2020

Libéria :...

Si cette année, certains présidents africains ont...
Le Chef de l'Etat béninois, après la localité de Savè, s'est rendu à Tchaourou où la population n'a pas voulu de lui dans un premier temps.

25/11/2020

Patrice Talon :...

Le président béninois Patrice Talon, dans le...
France : Une aide-soignante béninoise sur le point d'être expulsée

25/11/2020

France :...

Le préfet de Savoie vient de signifier...
Ghana : Madame Rawlings toujours en course pour la présidentielle 2020

25/11/2020

Ghana :...

  L'épouse de l'ancien président ghanéen Jerry...
Roggerio Nyakossi change de profil.

25/11/2020

Roggerio Nyakossi...

Football/ Roggerio Nyakossi change de profil. Le...
Nabil Fekir : sa tante le tacle pour son choix de l’équipe de France à la place de l’Algérie

25/11/2020

Nabil Fekir...

Nabil Fékir a été récemment taclé par...
Présidentielle au Burkina Faso : Roch Kaboré en passe de gagner

25/11/2020

Présidentielle au...

Les résultats officiels ne sont pas encore publiés, mais...
Un Turc, ami de Guillaume Soro, révèle: “Il sera dans son pays très bientôt”

25/11/2020

Un Turc,...

Un homme d’affaires Turc qu’on dit très...
Niger/ L’ex-président Mamadou Tandja est décédé

25/11/2020

Niger/ L’ex-président...

C’est par un communiqué de la présidence...
La suspension d’Ahmad Ahmad ouvre la voie à de nouveaux visages

25/11/2020

La suspension...

La suspension du patron de la Confédération...
Primature : Hamed Bakayoko pose le portrait de feu Amadou Gon Coulibaly

25/11/2020

Primature : Hamed Bakayoko pose...

Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko rend un...
Togo : Des femmes du secteur privé et du Grand marché de Lomé encouragent Mme le Premier Ministre

25/11/2020

Togo :...

Les femmes du secteur privé togolais, notamment...
Sénégal : Un soudeur métallique fabrique une voiture... (Photos)

24/11/2020

Sénégal :...

Sambourou Seydi, est un soudeur métallique qui...
Covid-19 : Le vaccin russe sera le moins cher

24/11/2020

Covid-19 :...

Les choses se précisent sur les vaccins...
American Music Awards : Niki Minaj, artiste féminine de l'année

24/11/2020

American Music...

Les American Music Awards ont rendu leur...
Qui est en réalité Nana Konadu Agyeman Rawlings la veuve de JJ Rawlings ?

24/11/2020

Qui est...

Ancienne candidate à la présidentielle de décembre...
Qui était Mamadou Tandja, l'ancien président du Niger?

24/11/2020

Nécrologie :...

    La mort de l'ancien président...
Afrique : Les opposants au 3e mandat s’unissent pour de grandes actions

24/11/2020

Afrique : Les...

Aux côtés des problèmes d’ordre économique et...

Le militant anti-corruption a été libéré vendredi mais doit comparaître le 1er juillet pour incitation à la violence, selon plusieurs sources judiciaires.

Clément Dembélé, président de la Plateforme contre la corruption et le chômage au Mali (PCC), avait été arrêté le 9 mai pour avoir appelé les forces de sécurité à se révolter dans une vidéo, avait indiqué à l’AFP un responsable au sein des services de renseignements.

Son arrestation n’avait jamais été confirmée publiquement par les autorités, et le silence sur son sort et l’endroit où il se trouvait avait donné lieu à d’abondantes spéculations.

« Incitation à la violence »

Il a été « présenté au procureur de la République ce vendredi. Il a été inculpé pour incitation à la violence, mais laissé libre. Il comparaîtra le 1er juillet prochain », a dit une source judicaire malienne. Une autre source judicaire a confirmé l’information et ajouté que « ses problèmes avec la justice n’ont rien à voir avec ses activités de lutte contre la corruption ».

Une centaine de personnes avaient manifesté en sa faveur mardi à Bamako mardi. « Les gens ont dans un premier temps pensé qu’il avait été enlevé et donc porté disparu à jamais. Et qu’il ne fallait pas laisser passer ça », a expliqué Oumar Kanté, sociologue à l’université de Bamako. « Ensuite le citoyen lambda a pensé qu’il était arrêté dans le cadre de sa croisade contre la corruption. Il fallait donc se mobiliser pour soutenir sa cause et exiger sa libération », a-t-il ajouté.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire