togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Tension au Kenya : La sœur de Barack Obama victime de gaz lacrymogènes (VIDEO)

Kenya, Auma Obama, Sœur De Barack Obama, Gaz Lacrymogènes

La demi-sœur de Barack Obama, Auma Obama, a été aspergée de gaz lacrymogène lors d’une interview en direct sur CNN, dans un contexte de manifestations intenses à Nairobi, au Kenya, le mardi 25 juin. Les manifestations ont éclaté en réponse à des propositions de hausses d’impôts, suscitant un tollé général.

Le soutien d’Auma Obama aux manifestants

Auma Obama, une activiste kenyane et britannique, était sur place pour soutenir les manifestants qui protestaient contre les hausses d’impôts proposées. Alors qu’elle commençait à parler à CNN, la police est intervenue, utilisant des balles réelles et des gaz lacrymogènes pour disperser la foule rassemblée devant le parlement.

Lire aussi :Barack Obama : Voici le précieux conseil de l’ancien président à Joe Biden

Images 2024 06 25T170755.027 1719333416

Au cours de l’interview, la sœur de Barack Obama a exprimé sa solidarité avec les manifestants, soulignant l’importance de leur cause. « Je suis ici parce que je regarde ce qui se passe. Les jeunes Kényans manifestent pour leurs droits. Ils manifestent avec des drapeaux et des bannières », a-t-elle déclaré. Quelques instants plus tard, la situation s’est envenimée et elle, ainsi que le journaliste et d’autres manifestants, ont commencé à tousser lorsque les gaz lacrymogènes ont envahi la zone. « Je ne peux même plus voir, on nous asperge de gaz lacrymogène », s’exclame-t-elle.

Chaos au Parlement

L’agitation a atteint son paroxysme lorsque les manifestants ont pris d’assaut le Parlement, provoquant la fuite des législateurs. Des parties du bâtiment ont été incendiées, mais les canons à eau de la police ont permis d’éteindre les flammes. Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré plusieurs corps à l’extérieur du parlement, indiquant la sévérité de la réponse de la police.

Lire aussi : Inondations au Kenya : La folle promesse de William Ruto aux victimes

Screenshot 2024 06

Selon l’Associated Press, au moins 10 manifestants ont été tués par balle, comme l’a rapporté un secouriste. L’approche musclée de la police a suscité l’indignation et la condamnation de divers milieux.

Les Kényans protestent contre un projet de loi de finances qui vise à lever 2,7 milliards de dollars d’impôts supplémentaires. Les hausses d’impôts proposées interviennent à un moment où de nombreux citoyens sont déjà confrontés à des difficultés économiques, ce qui exacerbe le mécontentement de la population et conduit à la vague de protestations actuelle.

Voir la vidéo de la sœur de Barack Obama

La vidéo de l’incident a été largement diffusée, soulignant l’intensité des protestations et la réponse violente des autorités.