Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Me Ciré Clédor LY : «Le Conseil Constitutionnel A Déjà Sabordé Les Élections»
03/01/2019 à 11h31 par T. Adj

Le parrainage est anticonstitutionnel et constitue une arme pour le pouvoir lui permettant de se débarrasser de certains de ses adversaires lors de la présidentielle de 2019. C’est la conviction de Me Ciré Clédor Ly constitué par le leader du mouvement «Sénégal Rek » Pierre Goudiaby Atépa, recalé justement à cause de parrainages «invalides.»
Mais, l’avocat compte bien sortir victorieux de ce combat d’autant plus qu’il a affirmé, face à la presse ce week-end, disposer d’éléments «qui permettent de dire que le Conseil constitutionnel a déjà sabordé les élections présidentielles.»
Sur la stratégie que lui et son confrère, Demba Ciré Bathily comptent mettre en œuvre, la robe noir dévoile : «Nous avons prévu d’engager des procédures judiciaires. Il se trouve que le plus urgent, c’est d’engager des procédures au niveau national. Mais il n’est pas exclus que d’autres actions soient menées au cas où il y aurait un forcing pur l’élimination arbitraire des candidats par le Conseil constitutionnel afin que nous puissions saisir d’autres instances habilitées…»
A l’en croire, il s’agira de rétablir son client dans ses droits car «M. Goudiaby fait partie des victimes du parrainage ainsi que d’autres candidats. Mais nous, en tant qu’avocats, nous pensons globalement que c’est le parrainage qui constitue une mare dans la soupe et qui fait que tout le processus électoral est déjà miné. Mais aussi, que tout le processus électoral ne peut pas aboutir à des élections libres…»
Très en verve, il affirme que les prétextes invoqués par les 7 sages pour invalider certaines candidature posent le problème «sur les pouvoirs que le Conseil constitutionnel s’est donné. Il y a beaucoup de manquements, beaucoup d’irrégularités qui sont commises par le Conseil constitutionnel et qui ne relèvent même pas de leurs pouvoirs».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le parrainage est anticonstitutionnel et constitue une arme pour le pouvoir lui permettant de se débarrasser de certains de ses adversaires lors de la présidentielle de 2019. C’est la conviction de Me Ciré Clédor Ly constitué par le leader du mouvement «Sénégal Rek » Pierre Goudiaby Atépa, recalé justement à cause de parrainages «invalides.»
Mais, l’avocat compte bien sortir victorieux de ce combat d’autant plus qu’il a affirmé, face à la presse ce week-end, disposer d’éléments «qui permettent de dire que le Conseil constitutionnel a déjà sabordé les élections présidentielles.»
Sur la stratégie que lui et son confrère, Demba Ciré Bathily comptent mettre en œuvre, la robe noir dévoile : «Nous avons prévu d’engager des procédures judiciaires. Il se trouve que le plus urgent, c’est d’engager des procédures au niveau national. Mais il n’est pas exclus que d’autres actions soient menées au cas où il y aurait un forcing pur l’élimination arbitraire des candidats par le Conseil constitutionnel afin que nous puissions saisir d’autres instances habilitées…»
A l’en croire, il s’agira de rétablir son client dans ses droits car «M. Goudiaby fait partie des victimes du parrainage ainsi que d’autres candidats. Mais nous, en tant qu’avocats, nous pensons globalement que c’est le parrainage qui constitue une mare dans la soupe et qui fait que tout le processus électoral est déjà miné. Mais aussi, que tout le processus électoral ne peut pas aboutir à des élections libres…»
Très en verve, il affirme que les prétextes invoqués par les 7 sages pour invalider certaines candidature posent le problème «sur les pouvoirs que le Conseil constitutionnel s’est donné. Il y a beaucoup de manquements, beaucoup d’irrégularités qui sont commises par le Conseil constitutionnel et qui ne relèvent même pas de leurs pouvoirs».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire