En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Remaniement ministériel en France : Gabriel Attal ajuste son équipe après un mois au pouvoir



Le jeudi 8 février, la France a été témoin d’un remaniement ministériel important, marqué par la nomination de plusieurs nouveaux ministres et secrétaires d’État. Cette initiative intervient à peine un mois après la nomination de Gabriel Attal, qui a déjà procédé à des ajustements au sein de son équipe gouvernementale.

L’une des nominations les plus notables est celle de Nicole Belloubet, ancienne Garde des Sceaux, qui prend désormais les rênes du ministère de l’Éducation, succédant ainsi à Amélie Oudéa-Castéra, qui conserve quant à elle son poste de ministre des Sports.

Lire aussi : La Gazette du Golfe : Le premier groupe de presse indépendant du Bénin est fermé

Franck Riester se voit confier le rôle de ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger. Une nomination qui reflète la volonté de renforcer les relations commerciales et diplomatiques de la France à l’international.

image 1

Parmi les 20 nominations annoncées ce jour-là, le député Horizons Frédéric Valletoux fait son entrée en tant que ministre délégué à la Santé, apportant ainsi une nouvelle dynamique à ce secteur crucial dans le contexte actuel.

Malgré les critiques formulées par François Bayrou, qui avait annoncé son refus d’intégrer le gouvernement, le MoDem conserve quatre postes au sein de cette nouvelle équipe gouvernementale. Cette décision semble témoigner d’une volonté de maintenir une certaine diversité politique au sein de l’exécutif.

Avec ces changements, le gouvernement français compte désormais 35 membres, selon l’annonce faite jeudi soir par l’Élysée. Cette nouvelle composition vise à répondre aux défis et aux enjeux actuels, tout en assurant une représentativité équilibrée des différentes sensibilités au sein de l’exécutif.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !