ZOOM

FREESTYLE: BLAAZ GBE LE TON (Rap Africain) Piment

Publié par La redaction

Retour Azétô ! Texte à bout portant !

Le mc toujours en hausse de flow. Blaaz assume ainsi son rôle de tueur en trois couplets trois séries d’assassinats. En fait, on constate dans « Gbè yé ton lè » qu’il vient régler des comptes avec les nombreuses langues qui lui cherche querelle dans l’ombre.

Et au départ : Blaaz règle ses comptes avec ceux qui osent prétendre que, ses sons ne sont que saisonniers. Donc il dit et dicte :

« Chacun de mes sons marche avant, pendant et après l’été » : C’est sa façon à lui de répondre clairement qu’il n’a point besoin de guetter les périodes pour faire ce qu’il sait le mieux faire : freestyler comme un démon ! Preuve formelle : JVVTT a intrigué et continue de faire craindre des rappeurs. Qui « même dans leurs rêves, rêvent » d’avoir fait ce son avant Mister Self Made Man ! Mais dommage : Fallait y penser plus tôt !

Au deuxième stade du meurtre, le mec fait double attaque. D’abord, il fait « chut » à tous ceux qui passent leur temps à s’attaquer à son niveau d’études. Apparemment, ça lui fait bien marrer que les clashs des « haters » ne se limitent qu’à ce cliché vide. Parce que non seulement, ce n’est pas cela qui fait un bon rappeur mais aussi de toute façon : « A l’école, on n’apprend pas comment réussir »donc Blaaz s’en bat les couilles. Car si ces rappeurs étaient si « fort, mais que font-ils derrière lui depuis ? ». Ensuite, rapidement mais efficacement, il range à leur place les « groupies » qui ne cessent de le perturber. Tcho ! Arrêtez « d’insister » ! Il a « déjà une go ».

Dernière étape de la tuerie : Son flingue semble directement braqué sur son passé. Ça parle de ses profs, ça parle de ses amertumes, ça parle de ses remords, ça parle de sa ténacité. C’est même là que l’on comprend mieux le refrain : « Gbè yé ton lè, man vô sé dé ». Qui peut se hasarder de prétendre que « le fou » ne peut défoncer toutes les portes ? Non mais attendez ! C’est de la contre-attaque auto-défenseur que Blaaz fait. Il ratatata quoi pour fumer toutes les ondes infectes qui pourraient vouloir s’aventurer dans sa sphère ! Et c’est du « déodorant » qu’il fait fusier le gars parce que « ça pue » à son avis. Et gare à toutes ces mauvaises langues car elles devront « faire la vaisselle » si elles veulent que le m’c se calme enfin.

Finalement, nous sommes obligés de nous en rendre compte : Blaaz, c’est un Flow Killer !

Que nous réserve t-il encore? Comme il l’a dit dans une émission Ghetto Blaster, il est vraiment revenu pour de bon.

BIENTÔT L’INTERVIEW EXCLUSIF SUR DOINGBUZZ.COM

 

ECOUTEZ LE RETOUR DE BLAAZ EN FREESTYLE SUR DOINGBUZZ

[disk_player id= »4529″]

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image : #doingbuzz

Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous.

- Bénin - Niger - Sénégal - Togo - Côte d'Ivoire - Cameroun -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.
Vous aimez? Soyez pas avares, Faites découvrir à vos amis! !

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

>