Nigéria : des djihadistes accueillent Buhari avec des tirs de roquette

Nigéria : des djihadistes accueillent Buhari avec des tirs de roquette

Ce jeudi 23 décembre, des djihadistes présumés ont tiré des roquettes sur la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria voulant sans doute tendre un piège au président nigérian. Au moins quatre personnes ont été tuées dans cette agression. Cette violente attaque a lieu avant une visite du président Muhammadu Buhari.

 

Des terroristes ont frappé Maiduguri, capitale de l’État de Borno, avant la visite du président Muhammadu Buhari. Les insurgés auraient attaqué trois communautés dans la zone générale de l’aéroport de Ngomari à Maiduguri.

 

Au moins cinq roquettes ont été tirées vers 10H00 GMT quelques heures avant l’arrivée de Buhari dans la ville. Une roquette a tué une femme et ses trois enfants en frappant une maison dans le quartier de Gomari, près d’une base aérienne où le président devait atterrir.

 

 

 

Les autorités n’ont pas immédiatement commenté les attaques, mais les résidents ont accusé le groupe État islamique – Province d’Afrique de l’Ouest (ISWAP). La sécurité était renforcée lorsque Muhammadu Buhari a atterri dans la ville deux heures après l’attaque. “J’ai commandé et commencé à recevoir du matériel militaire des États-Unis… et nous allons être très, très durs avec eux”, a déclaré le président nigérian.

 

 

L’ISWAP et son rival Boko Haram ont déjà lancé des attaques à la roquette meurtrières sur Maiduguri. Leur insurrection, qui dure depuis 12 ans dans le nord-est du pays, a tué plus de 40 000 personnes et en a déplacé quelque deux millions d’autres.

 

L’ISWAP a consolidé son contrôle après la mort, en mai, du chef de Boko Haram lors d’affrontements entre les deux groupes dans la forêt de Sambisa. Au cours de sa visite d’une journée, M. Buhari devait mettre en service un pont aérien et un centre éducatif à l’université locale.

Source

[newsletter_form]

Share :

Laisser votre commentaire