Covid-19 : Ouattara, Macky et Gnassingbe plaident pour la relance économique en Afrique


Video player

Le Président ivoirien plaide pour la mobilisation de 100 milliards de dollars pour la relance économique en Afrique. Alassane Ouattara a fait ce plaidoyer auprès des donateurs de l’Association internationale de développement (IDA, Banque mondiale), lors de la 20e réunion de reconstitution des ressources de l’IDA, ce jeudi, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.  

Dans sa communication, le chef de l’Etat ivoirien a peint un tableau sombre de la situation socio-économique en Afrique. « L’Afrique subsaharienne a connu, en 2020, en plus des attaques terroristes, sa contreperformance la plus importante jamais enregistrée, avec un taux de croissance négatif de 1,9%, et une augmentation de 32 millions du nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté », a-t-il déclaré.

S’agissant de la question du vaccin, Ouattara fait remarquer que « moins de 3% de la population totale en Afrique a reçu une première dose de vaccin, contre environ 54% aux États-Unis et dans l’Union Européenne ». A cette occasion, il a plaidé pour l’augmentation de l’aide destinée à l’Afrique en vue d’appuyer le continent à faire face aux conséquences économiques causées par la pandémie.

 

Agir dans la solidarité

Prenant part à cette réunion, le Président sénégalais, Macky Sall, a encouragé ses pairs à la solidarité. « Force est de reconnaitre que les efforts budgétaires conjugués aux programmes d’allègement de la dette n’offriront pas assez d’espace pour prendre en compte les besoins de financement des Etats, tant que les chocs sont profonds et divers. Il est impératif d’agir dans la solidarité », a-t-il dit.

« La coopération entre les Etats africains et leurs partenaires au développement dont l’IDA demeure plus que vitale pour la relance des économies post-pandémie », a renchérit le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbe.

Notons que cette réunion sur la reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA) a réuni une dizaine de chefs d’Etat. Au cours de cette assise, les participants ont échangé sur les différents défis liés à l’amélioration du capital humain, la création d’emploi pour les jeunes et les femmes ainsi que la relance économique en Afrique

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire