Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Cameroun : un usurpateur d’identité à la Présidence de la République mis aux arrêts
12/05/2021 à 10h16 par La redaction
Publicité
Publicité

Eyafa Jacques Calvin c’est le prisonnier camerounais qui se faisait passer pour Monsieur Samuel Mvondo Ayolo le Directeur du cabinet civil de la présidence en vue d’entrer en contact avec le président du Niger.

Les faits remontent au 4 mai dernier. Monsieur Eyafa a utilisé le numéro ‘’699455106’’ pour joindre l’ambassadeur du Niger en France. Il demande ainsi à ce dernier de lui transmettre le numéro du président de la République du Niger parce que c’est le président Paul Biya qui voudrait lui parler. Ce que l’amassadeur Nigérien exécute sans se poser de question.

 

D’après les enquêtes de la police Camerounaise, Monsieur Eyafa a « appelé l’ambassadeur du Niger en France, se faisant passer pour le Directeur du Cabinet civil du Cameroun et voulant avoir le numéro de son homologue nigérien. Ce que l’Ambassadeur lui a donné sans désemparer, tout en l’annonçant auprès du Directeur du Cabinet du Président nigérien ».

C’est en se servant d’un appareil de géolocalisation qu’il a été découvert que le numéro qui avait appelé la présidence du Niger se trouvait dans la prison centrale de Kodengui. Toujours d’après les enquêtes, Monsieur Eyafa n’est pas à son premier forfait. Il purgeait déjà une peine de prison pour faux en écritures publiques et authentiques et escroquerie aggravée.

Ce 10 Mai 2021, Monsieur Eyafa Jacques Calvin alias Samuel Mvondo Ayolo a été présenté à la presse dans l’enceinte de la Direction générale

Publicité
à la Sureté nationale (Dgsn).

Se tenant debout à l’aide de ses deux béquilles, ce camerounais de la cinquantaine révolue, s’est servi de l’identité du Directeur du cabinet civil de la présidence de la République pour entrer en contact avec le président du Niger peut-être pour une tentative d’escroquerie.

L’exploitation de son téléphone a permis de découvrir qu’il a fait plusieurs victimes dans les chancelleries et les organisations rattachées aux Nations Unies. Des hommes d’affaires se comptent également parmi ses victimes.

 

 

L’homme attendait très prochainement un virement de 300 000 euros soit 195 millions de Fcfa d’une Ong américaines. Eyafa Jacques est donc poursuivi pour usurpation de titre et d’identité.

Les cas d’usurpation d’identité des personnalités sont de plus en plus légion. L’officier de police judiciaire, Vincent de Paul Meva, appelle à redoubler de vigilance.

Crédit photo: 237online.com

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆



Plus de news

Grave Accident Au Cameroun ( Vidéo Très Sensible)

20/06/2021

Grave accident...

Publicité Publicité Publicité   Selon une source...
Gabon : Quand Pascaline Bongo Parle De Son Amant Boy Marley

20/06/2021

Gabon :...

Publicité Publicité Une liaison qui a été...
Retour De Gbagbo : Ouattara Manque L’occasion De Faire Un Grand Pas Vers La Réconciliation Nationale

20/06/2021

Retour de...

Publicité Publicité Laurent Gbagbo est rentré en...
Nigeria : Un Policier Tué Et 80 Élèves Kidnappés Dans Une École

19/06/2021

Nigeria :...

Publicité Publicité   Des assaillants armés ont...
Une Journaliste Américaine Défie Vladimir Poutine : &Quot;De Quoi Avez-Vous Peur Monsieur Le Président ? &Quot;

19/06/2021

Une journaliste...

Publicité Publicité Ce mercredi 16 juin 2021,...
Indice Mondial De La Paix : Voici Les 10 Pays Les Moins Pacifiques D’afrique En 2021

19/06/2021

Indice mondial...

Publicité Publicité Indice mondial de la paix...
J.o Tokyo/ Les Organisateurs Vont Se Rencontrer Pour Décider De La Présence De Spectateurs

19/06/2021

J.O Tokyo/...

Publicité Publicité Le Comité d’organisation des Jeux...
5 Choses À Savoir Sur Nady Bamba, La Seconde Femme De Laurent Gbagbo

19/06/2021

5 choses...

Publicité Publicité   Nady Bamba est la...
En Colère, Un Avocat De Guillaume Soro Tacle Le Procureur Adou Richard

19/06/2021

En colère,...

Publicité Publicité Très remonté, un des avocats...
Nady Bamba À Propos De Simone Gbagbo : « Elle Salue Laurent Gbagbo Et Elle Part »

19/06/2021

Nady Bamba...

Publicité Publicité Publicité C'est une vidéo choc....
Côte D’ivoire/Masa : Prof Yacouba Konaté Quitte La Maison Avec 42 Mois D’arriérés De Salaire

19/06/2021

Côte d’Ivoire/MASA...

Publicité Publicité M. Hervé Yapi, logisticien de...
Burkina Faso : Des Biens Et Comptes Bancaires Du Groupe Bolloré Saisis

19/06/2021

Burkina Faso...

Publicité Publicité   La bataille judiciaire entre...
Mame Mbaye Niang : &Quot;Je N'Aiderai Pas Macky Sall S'Il Brigue Un 3È Mandat&Quot;

19/06/2021

Mame Mbaye...

Publicité Publicité Un possible 3è mandat de...
Israël: Un Ministre Détruit Des Documents Administratifs Et Quitte Son Poste

19/06/2021

Israël: un...

Publicité Publicité   Les documents conservés dans...
Bénin: Une Vingtaine De Mémoires De Master Rejetés À L’université De Parakou

19/06/2021

Bénin: une...

Publicité Publicité Publicité Pour plagiat, 21 mémoires...
Une Jeune Marocaine Se Lance Le Défi De Traverser L’afrique À Vélo Pour Soutenir Les Droits Des Femmes Africaines

19/06/2021

Une jeune...

Publicité Publicité « Le jour de mon 32ème...
Bobrisky Gâte Son Père Avec Un Suv Lexus

19/06/2021

Bobrisky gâte...

Publicité Publicité Le travesti controversé nigérian Idris...
Sénégal : Après L'Hôpital, Sadio Mané Installe Une Station Service Dans Son Village

19/06/2021

Sénégal :...

Publicité Publicité   Après un hôpital qui...
L’exemple De L’inde Fait Craindre La Troisième Vague De Covid-19 En Afrique

19/06/2021

L’exemple de...

Publicité Publicité Les cas de Covid-19, dans...
Sahara : Alger Rame Toujours À Contre-Courant De Rabat

19/06/2021

Sahara :...

Publicité Publicité L’organisation des Nations Unies a...
Publicité
Publicité

Eyafa Jacques Calvin c’est le prisonnier camerounais qui se faisait passer pour Monsieur Samuel Mvondo Ayolo le Directeur du cabinet civil de la présidence en vue d’entrer en contact avec le président du Niger.

Les faits remontent au 4 mai dernier. Monsieur Eyafa a utilisé le numéro ‘’699455106’’ pour joindre l’ambassadeur du Niger en France. Il demande ainsi à ce dernier de lui transmettre le numéro du président de la République du Niger parce que c’est le président Paul Biya qui voudrait lui parler. Ce que l’amassadeur Nigérien exécute sans se poser de question.

 

D’après les enquêtes de la police Camerounaise, Monsieur Eyafa a « appelé l’ambassadeur du Niger en France, se faisant passer pour le Directeur du Cabinet civil du Cameroun et voulant avoir le numéro de son homologue nigérien. Ce que l’Ambassadeur lui a donné sans désemparer, tout en l’annonçant auprès du Directeur du Cabinet du Président nigérien ».

C’est en se servant d’un appareil de géolocalisation qu’il a été découvert que le numéro qui avait appelé la présidence du Niger se trouvait dans la prison centrale de Kodengui. Toujours d’après les enquêtes, Monsieur Eyafa n’est pas à son premier forfait. Il purgeait déjà une peine de prison pour faux en écritures publiques et authentiques et escroquerie aggravée.

Ce 10 Mai 2021, Monsieur Eyafa Jacques Calvin alias Samuel Mvondo Ayolo a été présenté à la presse dans l’enceinte de la Direction générale

Publicité
à la Sureté nationale (Dgsn).

Se tenant debout à l’aide de ses deux béquilles, ce camerounais de la cinquantaine révolue, s’est servi de l’identité du Directeur du cabinet civil de la présidence de la République pour entrer en contact avec le président du Niger peut-être pour une tentative d’escroquerie.

L’exploitation de son téléphone a permis de découvrir qu’il a fait plusieurs victimes dans les chancelleries et les organisations rattachées aux Nations Unies. Des hommes d’affaires se comptent également parmi ses victimes.

 

 

L’homme attendait très prochainement un virement de 300 000 euros soit 195 millions de Fcfa d’une Ong américaines. Eyafa Jacques est donc poursuivi pour usurpation de titre et d’identité.

Les cas d’usurpation d’identité des personnalités sont de plus en plus légion. L’officier de police judiciaire, Vincent de Paul Meva, appelle à redoubler de vigilance.

Crédit photo: 237online.com

Publicité
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire