Actualités

Afghanistan : Les talibans s’emparent de milliards de dollars d’armes fournies par les États-Unis

000 1HD48M 810x456 1

Les talibans ont saisi des milliards de dollars d’équipements militaires fournis par les États-Unis en Afghanistan. Cet épisode fait suite à la défaite des forces gouvernementales dans ce pays.

Des images de combattants talibans posant avec des armes ont fait le tour d’internet. Certaines sources ont pu identifier des armes allant des fusils M-16 aux Humvees blindés. Des hélicoptères UH-60 Black Hawk et des avions d’attaque A-29 Super Tucano auraient également été saisis.

Des vidéos montrent des combattants talibans inspectant des véhicules laissés par l’armée afghane et ouvrant des caisses de nouvelles armes à feu et d’autres équipements militaires, notamment des drones et des lunettes de vision nocturne. « Tout ce qui n’a pas été détruit appartient désormais aux talibans », a déclaré à Reuters un responsable américain.

À lire aussi :   Les Talibans aux femmes : "Si l'on voit les lèvres maquillées, on va tout couper..."

Les États-Unis ont fourni au gouvernement afghan une énorme quantité d’équipements militaires dans le cadre des 83 milliards de dollars qu’ils ont dépensés pendant près de 20 ans de guerre. Ces fonds ont servi à former et approvisionner les forces de sécurité nationales.

Selon un rapport du Government Accountability Office examiné par Kheel, les États-Unis ont fourni aux forces afghanes plus de 75 000 véhicules entre 2003 et 2016, ainsi que près de 600 000 armes, 160 000 pièces d’équipement de communication et plus de 200 avions.

Certains équipements ont été perdus ou détruits. Des responsables américains ont déclaré à Reuters que les talibans contrôlent désormais plus de 2 000 véhicules blindés et jusqu’à 40 avions. Des pilotes militaires afghans auraient utilisé une cinquantaine d’avions pour fuir le pays.

À lire aussi :   Toofan attendu aux États-Unis

On apprend que les équipements technologiquement avancés tels que les hélicoptères et les avions d’attaque seraient difficiles à utiliser sans une formation avancée et une maintenance qualifiée. Ils pourraient tomber en panne à tout moment et ne peuvent plus être utiles.

Un responsable militaire a déclaré à Reuters que le Pentagone n’a pas exclu des frappes aériennes pour détruire de plus gros équipements, tels que des avions, bien qu’aucune décision n’ait été prise.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire