En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

TikTok aux États-Unis, c’est bientôt fini !



Les plus de 170 millions d’utilisateurs américains de TikTok pourraient en être privés prochainement, car l’interdiction du réseau social se profile encore plus à l’horizon. Après les déclarations de part et d’autres, le gouvernement se lance en effet dans le concret en faisant voter une loi interdisant TikTok aux États-Unis.

Un texte qui accentue la pression sur le réseau social

Aux États-Unis, la Chambre des représentants a adopté ce samedi 20 Avril 2024, un texte visant à interdire TikTok sur le territoire. La plateforme est accusée de menacer entre autres la sécurité des États-Unis en partageant les données d’utilisateurs américains avec les autorités chinoises, ce que TikTok a toujours nié.

Le texte adopté fait donc planer une menace d’interdiction totale à moins que le réseau social se sépare de sa maison mère ByteDance et de la Chine en général. Cette condition sous-entend une cession des activités de TikTok aux États-Unis à une autre entreprise que ByteDance. Cependant, le texte voté devra passer prochainement au sénat en vue d’une adoption définitive.

Lire aussi : Regarder des vidéos sur TikTok Lite peut faire gagner des récompenses

ByteDance ne compte pas abandonner TikTok aux États-Unis

Du côté de TikTok, la défense prend des airs d’attaque depuis que le projet d’interdiction a refait surface il y a quelques semaines. En réaction aux derniers développements de l’affaire, le réseau social a déclaré notamment que le texte « violerait la liberté d’expression ».

Un porte-parole de TikTok s’adressant à l’AFP a aussi insinué qu’une interdiction « ravagerait 7 millions d’entreprises et fermerait une plateforme qui contribue pour 24 milliards de dollars par an à l’économie américaine ».

Notons également que l’affaire de l’interdiction de TikTok aux États-Unis pourrait être perçue comme un épisode de plus dans la guerre économique qui a toujours opposé le pays à la Chine. Récemment, les applications de l’entreprise américaine Meta (Facebook, WhatsApp, Instagram, Threads) avaient d’ailleurs été retirées de l’App Store chinois sur ordre de Pékin.

Lire aussi : Comment créer un compte TikTok monétisé en Afrique ?

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !