En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Tout ce que vous devez savoir sur Bassirou Diomaye Faye avant son investiture



 

Bassirou Diomaye Faye, le panafricaniste de gauche, s’apprête à prêter serment mardi en tant que président du Sénégal, devenant ainsi le plus jeune président du pays. Élu sur la promesse de rompre avec l’ancien système, Faye fait face à d’énormes défis tout en portant les espoirs placés en lui.

À l’âge de 44 ans, Faye, qui n’a jamais occupé de poste électif auparavant, entre en fonction en tant que cinquième président du Sénégal depuis son indépendance en 1960.

La cérémonie d’investiture est prévue en fin de matinée à Diamniadio, près de Dakar. Faye succède à Macky Sall, 62 ans, qui a dirigé le pays de 18 millions d’habitants pendant 12 années et a maintenu des relations étroites avec l’Occident et la France.

Lire aussi : Judith Suminwa Tuluka nommée premier ministre en RDC

La passation de pouvoirs entre Sall et Faye aura lieu ensuite au palais présidentiel à Dakar, en présence de plusieurs chefs d’État africains, dont Bola Ahmed Tinubu du Nigeria, président en exercice de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

La victoire éclatante de Faye au premier tour de l’élection présidentielle avec 54,28 % des voix, seulement dix jours après sa libération de prison, a été saluée par Paris, Washington et l’Union africaine. Cependant, son accession au pouvoir fait suite à trois années de tensions et de troubles, qui ont entraîné des dizaines de morts.

011011707084 Web Tete

Surnommé « Diomaye » (« l’honorable » en sérère), Faye incarne une nouvelle génération de politiciens. Musulman pratiquant et marié à deux femmes, il est le premier président sénégalais polygame et a quatre enfants.

Dans son discours après son élection, Faye a promis de travailler pour une baisse du coût de la vie, la lutte contre la corruption et la réconciliation nationale. Il souhaite également œuvrer au retour dans la CEDEAO du Burkina Faso, du Mali et du Niger, des pays sahéliens dirigés par des juntas militaires.

Cependant, les défis qui l’attendent sont nombreux, notamment sur le front de l’emploi, dans un pays où le taux de chômage est officiellement de 20 % et où 75 % de la population a moins de 35 ans. La formation d’un gouvernement et la nécessité de former des alliances pour faire adopter des lois sont également des priorités pour le nouveau président.

 

 

 

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !