SOUS PRESSION L’EX-MANAGER DE D’BANJ CRAQUE ET S’EXPRIME


Video player

Il y a des secrets trop difficiles à porter. C’est le cas de celui de Franklin Amudo, l’ex-manager de D’Banj qui, après des semaines de silence, a décidé de s’exprimer sur l’affaire qui touche son ancien artiste et par ricochet lui-même.

Le grand public n’y croyait plus. Depuis le début de l’enquête sur l’affaire de viol dans laquelle est trempé le chanteur D’Banj, son ex-manager Franklin Amudo n’avait pas dit mot. Et ceci bien que la victime, Seyitan Babatayo, l’avait clairement indexé comme témoin, allant même jusqu’à montré des échanges téléphoniques entre eux en guise de preuves.

ex manager d banj aveux jewanda 21 - SOUS PRESSION L’EX-MANAGER DE D’BANJ CRAQUE ET S’EXPRIME

Il aura fallu un peu de temps et quelques remords pour que l’intéressé daigne donner sa version des faits qui ne jouent clairement pas en faveur de D’Banj.

Franklin Amudo affirme à travers son compte Instagram et dans une interview, qu’il était important pour lui de s’exprimer étant donné les troubles mentaux et émotionnels que le scandale a occasionné chez lui. Mais plus encore afin de se laver des différentes accusations selon lesquelles il a monté le coup avec la jeune Seyitan pour salir son ancien client.

Il va révéler qu’il est effectivement celui qui avait invité Seyitan Babatayo à la soirée où cette dernière avait fait la connaissance des amis de D’Banj et de lui-même. Affirmant par la suite qu’il avait donné à la jeune femme la clé de la chambre d’hôtel qui était la sienne et qu’il n’avait pu utiliser ce soir là car il devait reprendre la route le même jour afin de s’envoler pour le Ghana.

ex manager d banj aveux jewanda 1 - SOUS PRESSION L’EX-MANAGER DE D’BANJ CRAQUE ET S’EXPRIME

Continuant la petite histoire, le manager affirme qu’avant d’arriver à Accra, il recevra un appel de Seyitan disant que D’Banj avait fait irruption dans sa chambre et l’avait violé. Un fait qui l’avait choqué car D’Banj n’avait jamais eu connaissance de son numéro de chambre ou eu accès à la clé. Tentant de tirer la chose au clair, Franklin Amudo va passer un coup de fil aux amis de D’Banj qui se trouvait avec Seyitan à l’hôtel ce soir là. Pour toute réponse, ces derniers lui ont affirmé que le problème était réglé et que la go avait reçu 100 dollars, soit environ 59 000 FCFA. !

Recontactant Seyitan par la suite, Franklin Amudo s’est dit pris de court par la crise de colère piquée par la go qui lui a au final dit tout remettre au main de Dieu car elle ne voulait pas que ça se sache.

Mais voilà, il y a quelques semaines de cela tout est remonté à la surface après le discours de D’Banj contre le viol. La suite on la connait tous.

La vérité finit toujours par sortir s. Alors que D’Banj avait déposé une plainte en réclamation de plusieurs millions de dédommagement contre ses accusateurs, ces nouveaux éléments risquent de faire totalement bouger les choses. Qu’en pensez-vous ?

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - SOUS PRESSION L’EX-MANAGER DE D’BANJ CRAQUE ET S’EXPRIME Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire