Shakiro : Le transgenre camerounais trouve un petit ami en Belgique (Photo)

Shakiro Mène Une Nouvelle Vie En Belgique Avec Son Petit Ami (Photo)

Le transgenre camerounais Shakiro a quitté le Cameroun pour mener une nouvelle vie en Belgique. Depuis son arrivée à Bruxelles le 25 janvier 2023, elle s’est parfaitement habituée à la ville et bénéficie de certaines libertés.

En seulement quelques semaines, elle a réussi à se sentir en sécurité et à célébrer sa liberté. Un reportage de TV5 Monde la montre arborant un drapeau LGBTQI+ dans les rues de Bruxelles, maquillée, en tenue féminine et perruque.

LIRE AUSSI : Cameroun : le célèbre homosexuel Shakiro est libéré

Shakiro a également trouvé un petit ami peu de temps après son arrivée. Elle n’hésite pas à publier des photos de son « âme sœur » sur sa page Facebook et à déclarer son amour pour lui. Elle a écrit : « Je suis follement et dangereusement amoureuse d’un homme fabuleux qui m’a accepté avec mon passé sombre. » Dans une autre publication, elle déclare qu’elle est impatiente de devenir officiellement sa femme et de faire de beaux enfants.

La femme transgenre a bénéficié d’un visa humanitaire de six mois pour vivre en Belgique. Elle se réjouit d’avoir dénoncé ce qui se passe au Cameroun et de pouvoir aider d’autres Camerounais à obtenir l’asile et des papiers en Europe. Elle a promis que grâce à elle, beaucoup de Camerounais bénéficieront de cette opportunité. Elle encourage même les gens à mentir sur leur orientation sexuelle pour obtenir l’asile, affirmant que cela permettra à plus de personnes d’échapper aux lois restrictives du Cameroun.

Shakiro Mène Une Nouvelle Vie En Belgique Avec Son Petit Ami (Photo)

LIRE AUSSI : SHAKIRO, L’HOMME l’HOMOSEXUEL, CONDAMNÉ À 5 ANS DE PRISON

Shakiro semble enfin avoir trouvé la liberté qu’elle cherchait et est heureuse de pouvoir vivre sa vie comme elle l’entend. Son témoignage met en lumière les difficultés auxquelles les personnes LGBTQI+ sont confrontées dans de nombreux pays, en particulier dans des sociétés conservatrices comme celle du Cameroun.