togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Sénégal : Ousmane Sonko s’oppose aux droits LGBT

Sénégal : Ousmane Sonko S'Oppose Aux Droits Lgbt

Lors d’un discours passionné devant les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar, le Premier ministre sénégalais Ousmane Sonko a fermement rejeté les tentatives occidentales d’imposer des modes de vie étrangers au Sénégal. Il a averti que ces pressions pourraient constituer un « nouveau casus belli ».

Sonko a clairement exprimé que le Sénégal, pays laïc respectueux de ses propres valeurs, ne cédera pas à ce qu’il considère comme de la « propagande LGBTQ ». « Les velléités extérieures de nous ordonner l’importation de modes de vie et de pensée contraires à nos valeurs risquent de constituer un nouveau casus belli, » a-t-il déclaré, soulignant la nécessité pour les nations occidentales de respecter les réalités socioculturelles locales.

Lire aussi : L’Éthiopie réagit fermement au discours critique de l’ambassadeur Américain

Le Premier ministre a rappelé que la question du genre n’est pas nouvelle au Sénégal et que les communautés locales la gèrent selon leurs propres traditions. « Cette question des LGBT est à respecter quand cela relève de leurs réalités. Le Sénégal est un pays laïc et équidistant de tout… rien ni personne ne remettra en cause ce modèle séculaire, » a-t-il affirmé.

Sonko a insisté sur le fait que les questions de genre et d’orientation sexuelle ne devraient pas être dictées par des influences extérieures. « On ne peut pas nous imposer la propagande de l’homosexualité, » a-t-il déclaré, réitérant l’importance du respect mutuel et de la tolérance entre les cultures.

Non A Lhomosexualite Au Senegal 20 1

Le leader du parti Pastef a conclu son discours en appelant l’Occident à faire preuve de « retenue, de respect, de réciprocité et de tolérance. » Il a insisté sur le fait que le Sénégal à un mode de vie propre qui doit être respecté, tout comme les Sénégalais respectent celui des autres. « Le Sénégal ne peut accepter une quelconque velléité de lui imposer cette propagande, » a-t-il affirmé.

Ce discours souligne la tension croissante entre les valeurs traditionnelles de nombreuses sociétés africaines et les pressions internationales pour adopter des normes sociales plus libérales. La position de Sonko reflète un désir de protéger l’identité culturelle sénégalaise face à ce qu’il perçoit comme des ingérences extérieures.