En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Réponse ferme du gouvernement Ivoirien aux revendications de Charles Blé Goudé (vidéo)



 

Le ministre Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement ivoirien, a réagi avec fermeté aux déclarations de Charles Blé Goudé remettant en question les mesures qui affectent son engagement politique. Les questions soulevées par Blé Goudé, notamment celles concernant le dégel de ses comptes bancaires, ont été catégorisées comme relevant de la sphère judiciaire par le ministre Coulibaly.

« Les questions de gel et de dégel sont des questions de justice. Je ne sais donc pas pourquoi on ramène au gouvernement des questions de justice. Il faut que les uns et les autres acceptent définitivement de comprendre que nous sommes dans un État de droit et que le temps où on pensait que la justice est instrumentalisée, est passé. Cela est peut-être symptomatique de ce que certains pensent de la gestion d’un État. Ce temps est révolu », a répondu le ministre Amadou Coulibaly.

Lire aussi : Le Niger au secours de l’électricité malienne

L’ancien détenu, exprimant son mécontentement le samedi 13 avril dernier, avait pointé du doigt des « mesures de décrispation à géométrie variable », citant la libération du Général Dogbo Blé et le dégel des comptes des proches de Laurent Gbagbo. En réponse, le porte-parole du gouvernement a souligné que ces questions relèvent de la justice et non du gouvernement.

Charles Ble Goude 2 - Réponse ferme du gouvernement Ivoirien aux revendications de Charles Blé Goudé (vidéo)

Amadou Coulibaly a affirmé que l’époque où la justice était instrumentalisée était révolue et que le pays est maintenant dans un État de droit. Il a rappelé l’existence de recours juridiques disponibles pour ceux qui contestent les décisions judiciaires, suggérant à Blé Goudé de s’adresser à la justice s’il souhaite que ses comptes bancaires soient dégelés.

Il convient de rappeler que les comptes bancaires de Charles Blé Goudé ont été gelés le 3 mai 2011 par ordonnance du Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance d’Abidjan-Plateau, interdisant toute transaction financière le concernant. Cette décision judiciaire continue de peser sur son engagement politique et ses activités financières.

 

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !