Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Question Africaine 24 : 2020 sera-t-elle une bonne année en Afrique ?
06/01/2020 à 19h09 par La redaction

Mes amis,

Comment ne pas entamer ce papier par des excuses ? Je vous ai privé de vos doubles lectures hebdomadaires sans vous avertir de la fatigue générale qui s’était emparée de moi : la maladie a été vaincue. Loin de moi, elle s’en est allée comme 2019 et ses contradictions africaines.

Voici donc la fameuse 2020 où dix-sept pays francophones vont devoir négocier des élections pour lesquelles les tensions sont deja perceptibles.

Voici 2020 où les djihadistes, experts en guerre asymétrique, désolent le Mali et le Burkina Faso, Le Niger, le Nigeria et le Cameroun, au grand Drame du G5 Sahel pourtant soutenu par Barkhane.

Voici 2020 qui annonce l’Eco dans nos economies, entre espoir d’une réelle indépendance et peur d’une dévaluation qui rase les guichets de nos banques. Par la Barbe de KEMI Séba, ce changement aura-il un sens ou sera-t-il pure cosmétique ?

Voici 2020 ou Aftar, plein de son orgueil et de sa force accentue son pied de nez à l’armée nationale lybienne. Ah ! Qu’il est loin le temps de Khadafi. Qu’il est loin et regrettable.

Trois allocutions quasi-clivantes en Côte d’Ivoire et un avion qui n’a pas atterri. Paul Biya énervant les Camerounais qui se sont exprimés par des emojis de mécontentement. Embalo qui emballe Bissao et qui court saluer son “Marabout” de Fall. Il n’en est pas moins contesté. Le Burkina qui appelle Blaise au secours. Le Professeur Condé qui réinvente le droit pour Poredaka.

On a beau se souhaiter les vœux les plus pieux, par les mots les plus savoureux, avec les accolades les plus chaudes, n’y a-t-il pas quelque chose à faire pour rendre 2020 meilleure que 2019 ? Les mots et les intentions et les récriminations suffiront-ils ?

L’année des Émergences africaines sera-t-elle une bonne année au regard des défis qui nous attendent et des orientations qui sont vues ? Faudra-t-il se fier à Dieu, à Allah, au voodoo où aux “talents” de nos hommes politiques ?

C’est une question à africaine ouverte, vos avis nous intéressent ?

Bonne année 2020 tout de même.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Mes amis,

Comment ne pas entamer ce papier par des excuses ? Je vous ai privé de vos doubles lectures hebdomadaires sans vous avertir de la fatigue générale qui s’était emparée de moi : la maladie a été vaincue. Loin de moi, elle s’en est allée comme 2019 et ses contradictions africaines.

Voici donc la fameuse 2020 où dix-sept pays francophones vont devoir négocier des élections pour lesquelles les tensions sont deja perceptibles.

Voici 2020 où les djihadistes, experts en guerre asymétrique, désolent le Mali et le Burkina Faso, Le Niger, le Nigeria et le Cameroun, au grand Drame du G5 Sahel pourtant soutenu par Barkhane.

Voici 2020 qui annonce l’Eco dans nos economies, entre espoir d’une réelle indépendance et peur d’une dévaluation qui rase les guichets de nos banques. Par la Barbe de KEMI Séba, ce changement aura-il un sens ou sera-t-il pure cosmétique ?

Voici 2020 ou Aftar, plein de son orgueil et de sa force accentue son pied de nez à l’armée nationale lybienne. Ah ! Qu’il est loin le temps de Khadafi. Qu’il est loin et regrettable.

Trois allocutions quasi-clivantes en Côte d’Ivoire et un avion qui n’a pas atterri. Paul Biya énervant les Camerounais qui se sont exprimés par des emojis de mécontentement. Embalo qui emballe Bissao et qui court saluer son “Marabout” de Fall. Il n’en est pas moins contesté. Le Burkina qui appelle Blaise au secours. Le Professeur Condé qui réinvente le droit pour Poredaka.

On a beau se souhaiter les vœux les plus pieux, par les mots les plus savoureux, avec les accolades les plus chaudes, n’y a-t-il pas quelque chose à faire pour rendre 2020 meilleure que 2019 ? Les mots et les intentions et les récriminations suffiront-ils ?

L’année des Émergences africaines sera-t-elle une bonne année au regard des défis qui nous attendent et des orientations qui sont vues ? Faudra-t-il se fier à Dieu, à Allah, au voodoo où aux “talents” de nos hommes politiques ?

C’est une question à africaine ouverte, vos avis nous intéressent ?

Bonne année 2020 tout de même.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire