Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burundi/ Procès sur la mort de Melchior Ndadayé / Pierre Buyoya poussé à la démission par l’Union Africaine
26/11/2020 à 10h21 par La redaction

Pierre Buyoya, ancien président du Burundi n’est plus le Haut Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine au Mali et dans le Sahel. Le procès sur la mort de Melchior Ndadayé y est certainement pour beaucoup.

Le fantôme de l’ex-président burundais Melchior Ndadayé continue de hanter la vie du Major Pierre Buyoya. Dans le procès sur son assassinat crapuleux le 21 octobre 1993, Pierre Buyoya et 18 de ses proches ont été condamnés à la prison à perpétuité. Ce meurtre du premier président Hutu élu démocratiquement par des conjurés Tutsi a toujours été nié par le principal accusé, Buyoya.

En poste à l’Union Africaine depuis 2012, Buyoya continue de rejeter toute implication. Il parle plutôt d’un procès politique initié par les autorités de son pays. Mieux, il les accuse de violer les termes de l’Accord d’Arusha qui avait mis fin au conflit burundais dans les années 90.

Mais sa position devenait intenable puisqu’en tant que fonctionnaire de l’Union Africaine, il constituait un objet de malaise entre son pays et l’organisation continentale. “Sa démission a été acceptée avec une grande reconnaissance pour l’excellent travail accompli au nom de l’Union africaine”, indique-t-on du côté de l’Union Africaine.

En fait de démission, Buyoya a en fait été poussé vers la sortie. Celui qui aurait démissionné selon la version officielle, a dirigé le Burundi de 1987 à 1993 puis de 1996 à 2003. Il est accusé d’avoir commandité, planifié et fait exécuter Melchior Ndadayé, qui avait passé à peine trois mois au pouvoir.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 487 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Brésil : Les prisonniers obtiennent des réductions de peines en lisant

25/01/2021

Brésil :...

Au Brésil, les prisonniers peuvent réduire leur...
CHAN 2021: Hamed Belem désigné meilleur joueur de la rencontre Cameroun - Burkina-Faso

25/01/2021

CHAN 2021:...

Les Burkinabé ont été contraints au partage...
Togo/ CHAN 2021: Womé Dové tacle les autorités togolaise

25/01/2021

Togo/ CHAN...

Les éperviers locaux du Togo sont actuellement...
URGENT / En mer, la tension monte entre la Chine et les États-Unis

25/01/2021

URGENT /...

Alors que les américains viennent d'assister à...
CHAN 2021: Mali et Cameroun se qualifient pour le tour suivant

25/01/2021

CHAN 2021:...

Les premiers quarts finalistes du Championnat d'Afrique...
Togo : la CEB en deuil

25/01/2021

Togo :...

La Communauté électrique du Bénin (CEB) en...
Togo : un homme poignardé à Bè

25/01/2021

Togo :...

A quand la fin des crimes horrible ?...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Dimanche le 25 Janvier 2021

25/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons un condensé des articles...
Elle se faisait livrer de la chair humaine à la place de la viande

25/01/2021

Elle se...

Incroyable histoire. Selon ce que rapporte Abidjan...
covid

24/01/2021

Covid 19...

La Covid-19 continue de faire des dégâts...
étudiante

24/01/2021

Bénin :...

Une pratique commence par prendre de plus...
RDC/Manacovid : un ''produit efficace'' contre le Coronavirus

24/01/2021

RDC/Manacovid :...

Au Congo, des chercheurs ont annoncé la...
Vitale : l'artiste donne plus d'informations sur son mariage

24/01/2021

Vitale :...

Vitale, la diva du coupé décalé ivoirien ...
Togo : Global Trade Corporation lance un ambitieux projet pour booster l’agriculture et l’élevage

24/01/2021

Togo : Global...

Globale Trade Corporation est une entreprise togolaise...
fiancé,fille

23/01/2021

« Je jalouse...

 Il y a des histoires comme celle...
Que sait-on des variants du Covid-19 ?

23/01/2021

Que sait-on...

Apparemment, les variants du Covid-19 font craindre...
Entreprise lettonie

23/01/2021

Lettonie :...

Kantora est une entreprise en lettonie dont...
Paris : Une rue porte désormais le nom de Thomas Sankara

23/01/2021

Paris :...

Un hommage à Thomas Sankara ? Dans une...
Côte d’Ivoire : le parti de Guillaume Soro boycotte les législatives

23/01/2021

Côte d’Ivoire...

Après avoir offert un immense spectacle durant...
Football : Bonne nouvelle pour kolo Touré

23/01/2021

Football :...

Bonne nouvelle pour kolo Touré. Le Champion...

Pierre Buyoya, ancien président du Burundi n’est plus le Haut Représentant Spécial du Président de la Commission de l’Union Africaine au Mali et dans le Sahel. Le procès sur la mort de Melchior Ndadayé y est certainement pour beaucoup.

Le fantôme de l’ex-président burundais Melchior Ndadayé continue de hanter la vie du Major Pierre Buyoya. Dans le procès sur son assassinat crapuleux le 21 octobre 1993, Pierre Buyoya et 18 de ses proches ont été condamnés à la prison à perpétuité. Ce meurtre du premier président Hutu élu démocratiquement par des conjurés Tutsi a toujours été nié par le principal accusé, Buyoya.

En poste à l’Union Africaine depuis 2012, Buyoya continue de rejeter toute implication. Il parle plutôt d’un procès politique initié par les autorités de son pays. Mieux, il les accuse de violer les termes de l’Accord d’Arusha qui avait mis fin au conflit burundais dans les années 90.

Mais sa position devenait intenable puisqu’en tant que fonctionnaire de l’Union Africaine, il constituait un objet de malaise entre son pays et l’organisation continentale. “Sa démission a été acceptée avec une grande reconnaissance pour l’excellent travail accompli au nom de l’Union africaine”, indique-t-on du côté de l’Union Africaine.

En fait de démission, Buyoya a en fait été poussé vers la sortie. Celui qui aurait démissionné selon la version officielle, a dirigé le Burundi de 1987 à 1993 puis de 1996 à 2003. Il est accusé d’avoir commandité, planifié et fait exécuter Melchior Ndadayé, qui avait passé à peine trois mois au pouvoir.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 487 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire