En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Présidentielle en RDC : Ce candidat prometteur se retire de la course !



 

Dans un développement politique significatif en République démocratique du Congo (RDC), l’ancien Premier ministre, Matata Ponyo, a annoncé son retrait de la course présidentielle et a exprimé son soutien à Moïse Katumbi, un candidat majeur de l’opposition. Cette décision fait suite à une réunion de cinq dirigeants de l’opposition à Pretoria, en Afrique du Sud.

Moïse Katumbi, âgé de 58 ans, est le candidat du parti « Ensemble pour la République » et ancien gouverneur de la province du Katanga. Il se positionne comme l’un des principaux opposants au président sortant Félix Tshisekedi, qui cherche à obtenir un second mandat.

Lire aussi : Succession présidentielle au Cameroun : Armand Okol contestataire sur la prétention de Franck Biya

Le retrait de Matata Ponyo et son soutien à Moïse Katumbi sont le résultat de consultations entre les principaux partis de l’opposition en RDC. Seth Kikuni, candidat du parti « Piste pour l’Émergence », a également annoncé son soutien à Katumbi, appelant à l’unité de l’opposition derrière lui comme « candidat unique » pour défier Tshisekedi.

thumbnail DSC5928

 

Cette série de retraits stratégiques vise à consolider le soutien autour de Moïse Katumbi dans le but de créer une opposition unie face à Tshisekedi. La Commission électorale a déjà approuvé une liste de 25 candidats pour les élections du 20 décembre, parmi lesquels figurent d’autres figures notables de l’opposition, notamment Martin Fayulu et Denis Mukwege.

La politique en RDC s’intensifie à l’approche des élections, avec des manœuvres complexes visant à unir l’opposition contre le président sortant. L’issue de cette compétition électorale pourrait avoir des implications majeures pour l’avenir politique de la RDC et la stabilité de la région.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !