En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Le Général malien El Hadj Gamou nommé nouveau gouverneur de Kidal



En réaction aux récents événements à Kidal, le président de la Transition au Mali a pris des mesures décisives en nommant le Général de division El Hadj Gamou comme nouveau gouverneur de la région. Cette nomination intervient après le limogeage du colonel Fodé Malick Sissoko, suite à la fuite d’un échange téléphonique compromettant dans lequel il prêtait allégeance au chef rebelle Algabass Ag Intalla.

Le Général de division El Hadj Gamou, doté d’une expérience militaire de longue date, a reçu la responsabilité de Kidal, une région stratégique au Mali. Ayant intégré l’armée au milieu des années 90, il a participé à d’importantes missions, notamment en tant que casque bleu des Nations unies. Son parcours militaire l’a conduit à affronter plusieurs rébellions et groupes terroristes, marquant sa carrière par son engagement.

Lire aussi : Le gouvernement malien invite les résidents déplacés à retourner à Kidal

Avant son service dans l’armée malienne, le Général Gamou faisait partie de la Légion verte de l’armée libyenne, participant à des combats dans des pays arabes tels que la Syrie. De retour au Mali, il a brièvement rejoint la rébellion avant de réintégrer les rangs de l’armée malienne. Il fait partie des rares officiers du septentrion malien à ne pas avoir déserté après son intégration.

Le général Gamou arrive à Kidal, une région qui n’a été récupérée par l’armée régulière que récemment, le 13 novembre dernier. Sa connaissance de la région en tant que commandant de zone précédemment et son implication dans des événements passés, notamment la visite controversée du Premier ministre Moussa Mara en 2014, font de lui un acteur clé pour la stabilité de la région.

WhatsApp Image 2023 11 23 at 12.22.04

Certains observateurs estiment que sa nomination pourrait être délicate, car le général Gamou a été impliqué dans des affrontements avec les rebelles en tant que membre de l’armée et aurait été soupçonné d’être le chef militaire du Groupe d’Autodéfense Imghad et Alliés (GATIA), un mouvement armé progouvernemental signataire de l’Accord de paix de 2015.

Mission du Général Gamou

En tant que nouveau gouverneur de Kidal, le Général Gamou est chargé d’assurer la sécurité des habitants et de leurs biens dans cette région. Sa mission englobe également la relance des activités socio-économiques et le rétablissement des services sociaux de base. Avant sa nomination, des rumeurs circulaient selon lesquelles il était en désaccord avec le président de la transition après avoir été démis de ses fonctions d’inspecteur général des Armées. Cependant, cette nomination suggère un renouvellement du contact.

La nomination du Général El Hadj Gamou suscite des interrogations quant à la délicate situation politique à Kidal et à la capacité du Mali à rétablir pleinement sa souveraineté territoriale après une décennie de présence française et européenne. La région demeure un enjeu crucial pour la stabilité du pays et la lutte contre le terrorisme au Sahel.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !