Mali : Ibrahim Boubacar Keïta est mort


Video player

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a dirigé le Mali entre 2013 et 2020, est décédé dimanche à son domicile de Bamako à l’âge de 76 ans, a appris nos confrères de l’AFP auprès de sa famille.

« Le président IBK (Ibrahim Boubacar Keïta) est décédé ce matin à son domicile » à Bamako, a indiqué un membre de sa famille.

Cette information a été confirmée par plusieurs membres de sa famille et de son entourage. M. Keïta, élu président du Mali en septembre 2013, avait été renversé par des militaires en août 2020.

La cause du décès n’a pas été précisée pour le moment. Certaines sources proches de l’homme ont parlé de dépression ces derniers jours au point de ne plus avoir envie de manger ni de lire comme il aime bien le faire.

En pleine crise sanitaire et sociopolitique marquée malheureusement par les sanctions de la CEDEAO, ce décès est une mauvaise nouvelle de plus. Le président Ibrahim Boubacar Keïta.

Après le coup d’État en 2020, il était rentré dans un silence qui ne dit pas son nom. Loin de la scène politique, sa santé se déclinait au point où il n’ait besoin de faire des soins à l’extérieur.

Ibrahim Boubacar Keïta, né le 29 janvier 1945 à Koutiala, est un homme d’État malien, président de la République du 4 septembre 2013 au 18 août 2020. Il occupe les fonctions de Premier ministre de 1994 à 2000 et de président de l’Assemblée nationale de 2002 à 2007.

Il devrait fêter son anniversaire dans quelques jours.

 

Lire aussi :Mali : la Suède se retire de la mission des forces spéciales dirigée par la France

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire