Actualités Nigéria

Nigeria : des bandits kidnappent des dizaines de personnes

Nigeria : des bandits kidnappent des dizaines de personnes

Les groupes armés ont encore frappé au Nigéria. Le commandement de la police de l’État de Zamfara a confirmé ce samedi 21 août l’enlèvement de 60 personnes du village de Rini, dans l’État de Zamfara, par des bandits.

Selon les informations relayées au sein de la presse locale nigériane, les bandits en tenue noire auraient envahi le village dans la nuit de vendredi à samedi et auraient opéré jusqu’aux premières heures de ce samedi. Ils ont utilisé plus de 50 motos pour transporter leurs victimes.

Pour le moment, ils n’ont pas encore commencé à négocier avec les parents de leurs victimes, dont la plupart sont des enfants et des personnes âgées. Les hommes de sécurité étaient sur leur piste.

À lire aussi :   Le Nigeria veut aider la Gambie à imprimer sa monnaie

Le responsable des relations publiques de la police, commandement de Zamfara, Muhammad Shehu, a déclaré : « Nous avons le rapport qu’environ 60 personnes ont été enlevées dans le village ». Un rapport d’agence a estimé le nombre de victimes à 75. Cet enlèvement est le dernier en date des bandits qui ont fait des États de Zamfara, Kaduna, Kebbi, Katsina et Niger leur sphère d’influence.

Comme le rapporte Premium Times Nigeria, Zamfara est l’un des États les plus touchés par le banditisme dans le nord du Nigeria. Des centaines de personnes ont été tuées ou kidnappées l’année dernière par les hommes armés dans l’État. Rini se trouve dans la zone de gouvernement local de Bakura, où des bandits ont enlevé 15 étudiants et quatre membres du personnel lors d’une attaque.

À lire aussi :   Nigéria : un pasteur avoue avoir tué sa femme sur ordre de son marabout

Deux jours après l’enlèvement des étudiants, une vidéo a fait surface dans laquelle on voyait les étudiants implorer le gouvernement de l’État de Zamfara de « faire le nécessaire », un euphémisme pour le paiement de la rançon, dans les 24 heures.

Un bandit notoire, Halilu Kachalla, qui opère à Bakura, Maradun, Shinkafi (tous dans l’État de Zamfara) et Sabon Birni (dans l’État de Sokoto) est soupçonné d’être à l’origine de l’enlèvement des étudiants.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire