Bénin : les boursiers qui refuseront de servir l’Etat iront tous en prison

Plus d’autres choix que de servir le Bénin. Les boursiers qui désisteront à cette nouvelle loi seront confondus à des sanctions sévères notamment des séjours en prison. C’est ce qui ressort de la tout récente adoption d’une loi portant sur l’insertion et réinsertion professionnelle des allocataires de bourses d’études et de stages en République du Bénin.

Lire aussi : AIBS (Atlantique International Business School) : l’université s’engage pour une meilleure insertion professionnelle de ses étudiants

Une nouvelle loi fait son apparition au Bénin. Ce lundi 28 décembre 2020, des députés de la 8è législature ont eu recours à l’adoption d’une nouvelle loi. Cette loi porte sur l’insertion et réinsertion professionnelle des allocataires de bourses d’études et de stages en République du Bénin. Les boursiers qui refuseront de servir l’Etat iront tous en prison.


Le vote de cette loi permettra au pays de bénéficier des multiples investissements qui ont été nécessaires pour la formation des étudiants qui sont par la suite repartis avec des bourses. De très lourdes sanctions seront imposées à tous ceux qui seront opposés à cette décision.


« L’allocataire de bourse qui se soustrait à l’une quelconque des obligations découlant des dispositions de la présente loi est passible de poursuites pénales. Il sera puni d’une peine d’emprisonnement de 2 ans et d’une amende de 2 à 5 millions de Francs CFA, outre les dommages-intérêts équivalant à dix fois le montant de la bourse accordée », a rendu public l’Assemblée Nationale.


Les allocataires de bourses d’excellence pour des stages ou études universitaires au Bénin et hors du Bénin sont dans l’obligation de se mettre à la disposition de l’Etat pour une durée de 10 ans au minimum. A cet effet, l’Etat a 5 ans pour faire appel au boursier à partir de la date de notification de la fin de formation.

À lire aussi :
Bénin: Reprise des activités sportives.

Lire aussi : Bénin : Bonne nouvelle pour les malades bloqués dans les hôpitaux

Il est à noter que cette nouvelle loi infligera des sanctions judiciaires bien également à l’entreprise qui aurait embauché le boursier toutefois en sachant que celui-ci a ignoré l’appel de l’Etat.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Mots clés:, , ,

Laisser votre commentaire