En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Mali : Suspension des activités des partis politiques par le gouvernement



Le gouvernement malien, dirigé par le président de la transition Assimi Goita, a pris une décision radicale en annonçant la suspension des activités de tous les partis politiques dans le pays. Cette mesure, énoncée à travers un décret présidentiel, a pour justification principale les troubles à l’ordre public causés par les actions multiples des partis politiques et d’autres organisations politiques.

Lire aussi : Scandale en plein Ramadan : De la viande de porc retrouvée au siège du CFCM

Le porte-parole du gouvernement, le colonel Abdoulaye Maïga, a souligné que cette décision demeurera en vigueur jusqu’à nouvel ordre, exprimant ainsi la préoccupation des autorités de la transition face aux actions de subversion menées par certains partis et leurs alliés.

4027b3b15c8bdb36d624be5cb718298df79da828f983f11b027d8256c256e414

«Sont suspendues jusqu’à nouvel ordre pour raisons d’ordre public les activités des partis politiques et les activités à caractère politique des associations sur toute l’étendue du territoire national», dit un décret pris en conseil des ministres par le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, et lu devant des journalistes par le colonel Abdoulaye Maïga, porte-parole du gouvernement.

Cette suspension a suscité des réactions au sein de la classe politique malienne, avec des demandes de la part des partis politiques pour un nouveau processus de transition après la fin du mandat dirigé par Assimi Goita. Cependant, le régime militaire a opté pour le dialogue interne entre les différentes parties prenantes afin de trouver une solution à la situation politique et sécuritaire actuelle du Mali.

La décision de suspendre les activités politiques témoigne des défis auxquels est confronté le Mali dans sa quête de stabilité et de transition démocratique.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !