Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’héritage de Barack Obama est remis en cause
03/09/2019 à 10h16 par Georges Traore

L’héritage de l’ancien président américain est remis en cause. Depuis qu’il a quitté la présidence américaine, on se demande ce qui reste de son règne. Une analyse du site ledroit.com tente de jeter une lumière sur ce qui reste du parcours de cet homme charismatique à la tête des USA.

A s’en fier à un récent sondage, les Américains le considèrent toujours comme étant le meilleur président qu’ils ont eu durant leur vie. Obama obtient 31 % des votes, comparativement à 21 % pour Reagan et 13 % pour Clinton.

Tous les candidats devraient adhérer à la vision du parti de Barack Obama. Mais certains ne voient pas les choses de la même façon. Certains vont plus loin à ne pas donner leur aval au programme Obamacare (Loi sur la Protection des Patients et les Soins Abordables, ndlr). Cela remet en cause l’héritage laissé par l’ancien président.

Dans le parti d’Obama, tout candidat doit d’abord présenter une vision positive de son programme électoral, expliquer pourquoi il ferait mieux que l’occupant actuel de la Maison-Blanche et expliquer ses prises de position antérieures.  Ce sont là les règles d’or du parti démocrates.

« Le radicalisme de gauche risque de détruire le parti démocrate comme le populisme grossier et le nationalisme ethnique sont en train de le faire pour le parti républicain. Espérons que le parti démocrate trouvera la sagesse, la décence et le courage de ne pas sombrer dans les tares du parti républicain qui est devenu infecté par un courant extrémiste marqué par la bigoterie et le nationalisme ethnique », analyse Gilles Vandal est professeur émérite à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’héritage de l’ancien président américain est remis en cause. Depuis qu’il a quitté la présidence américaine, on se demande ce qui reste de son règne. Une analyse du site ledroit.com tente de jeter une lumière sur ce qui reste du parcours de cet homme charismatique à la tête des USA.

A s’en fier à un récent sondage, les Américains le considèrent toujours comme étant le meilleur président qu’ils ont eu durant leur vie. Obama obtient 31 % des votes, comparativement à 21 % pour Reagan et 13 % pour Clinton.

Tous les candidats devraient adhérer à la vision du parti de Barack Obama. Mais certains ne voient pas les choses de la même façon. Certains vont plus loin à ne pas donner leur aval au programme Obamacare (Loi sur la Protection des Patients et les Soins Abordables, ndlr). Cela remet en cause l’héritage laissé par l’ancien président.

Dans le parti d’Obama, tout candidat doit d’abord présenter une vision positive de son programme électoral, expliquer pourquoi il ferait mieux que l’occupant actuel de la Maison-Blanche et expliquer ses prises de position antérieures.  Ce sont là les règles d’or du parti démocrates.

« Le radicalisme de gauche risque de détruire le parti démocrate comme le populisme grossier et le nationalisme ethnique sont en train de le faire pour le parti républicain. Espérons que le parti démocrate trouvera la sagesse, la décence et le courage de ne pas sombrer dans les tares du parti républicain qui est devenu infecté par un courant extrémiste marqué par la bigoterie et le nationalisme ethnique », analyse Gilles Vandal est professeur émérite à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire