La Justice oblige le Nigeria à payer 20 milliards de nairas à Sunday Igboho

Le Département des services de l’État (DSS) Nigeria a été condamné à payer 20 milliards de nairas à Sunday Adeyemo, populairement connu sous le nom de Sunday Igboho.

L’argent est destiné aux dommages causés à sa maison de Soka à Ibadan lors de l’invasion du 1er juillet. Le juge Ladiran Akintola de la Haute Cour de l’État d’Oyo a rendu l’ordonnance vendredi.

À lire aussi :
Nigeria : Un prêtre catholique conserve et prend soin des divinités

Le juge a statué sur le procès intenté par Igboho contre le DSS dans lequel il a exigé 500 milliards de nairas. Le tribunal a déclaré le l’opération illégale et a critiqué le DSS pour « agression arbitraire et préjugés ».

L’activiste nigérian Sunday Igboho milite pour la création d’une nation « Yoruba » dans le sud-ouest du Nigeria. Il est connu pour ses discours incitant à la haine ethnique. Depuis son bras de fer avec la Police, il est en fuite et a été arrêté au Bénin.

À lire aussi :
Nigeria: une bande criminelle fait au moins 10 morts

Les autorités nigérianes sont restées silencieuses depuis son arrestation. Elles n’ont pas jusqu’à preuve du contraire fait de demande officielle d’extradition.

L’homme fait aussi l’objet d’une enquête au Bénin pour association de malfaiteurs et a comparu une deuxième fois devant le tribunal de Cotonou.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire