Guinée : la guerre pour succéder à Alpha Condé a commencé au RPG

Si la date des prochaines élections, comme la sortie d’Alpha Condé, est encore inconnue, alors les ambitieux s’affairent déjà en coulisses.

A leurs yeux : le leader du parti fondé par l’ancien président – pourquoi pas – de ce pays.

Au RPG Arc-en-ciel, nous étions convaincus d’une chose : peu importe combien de temps prendra la transition, des élections finiront par avoir lieu.

L’absence de calendrier électoral et l’incertitude de l’avenir du fondateur du parti Alpha Conte ne peuvent empêcher l’autoprojection du successeur.

À lire aussi :
Visa/ l'ambassade de Guinée donne une réplique à la France

Un problème qui a conduit à des divisions au sein du parti : d’une part, les chefs qui revendiquent une légitimité historique, d’autre part, sont les partisans du renouvellement générationnel.

Dans le premier groupe, en tête de liste, on retrouve Mohamed Diane, l’ancien secrétaire à la Défense, seul responsable des affaires présidentielles. Toujours fidèle à Alpha Condé, il se croit plus qualifié que quiconque pour lui succéder à la tête du parti.

Cependant, dans RPG, il n’était pas d’accord. Certains l’ont accusé d’avoir isolé le président des militants et de ne pas avoir empêché le coup d’État du 5 septembre.

À lire aussi :
"Alpha Condé se prenait pour un demi-dieu"

Ses mauvaises relations avec Mamadi Doumbouya, le putschiste devenu président de la période de transition, ont également été perçues comme un obstacle.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire