togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Nouveau Gouvernement en RDC : Tshisekedi consolide son cercle proche

Nouveau Gouvernement En Rdc : Tshisekedi Consolide Son Cercle Proche

Près de deux mois après la nomination de Judith Suminwa comme Première ministre en République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a dévoilé ce mercredi 29 mai la composition de son nouveau gouvernement. Avec 54 membres, celui-ci se resserre autour des proches du président, marquant ainsi un changement significatif par rapport au gouvernement précédent qui comptait 57 membres.

Parmi les reconductions notables, on retrouve Jean-Pierre Lihau, membre de l’UDPS (le parti présidentiel), conservant le portefeuille de la fonction publique, et Jean-Pierre Bemba, désormais en charge du Transport après avoir quitté le ministère de la Défense. Le ministère stratégique de la Défense revient à Guy Kabongo Mwadianvita, un proche du président et ancien directeur général du Journal officiel.

Lire aussi : Ali Bongo répond aux accusations et refuse de quitter le Gabon sans …

Le nouveau gouvernement compte désormais six vice-Premiers ministres, contre cinq précédemment. Parmi les nouveaux venus, Guylain Nyembo, ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, prend en charge le ministère du Plan, tandis que Daniel Mukoko Samba, respecté professeur d’université, devient vice-Premier ministre et ministre de l’Économie.

Img 20240123 Wa0002 Jpg

Jacquemain Shabani, directeur de campagne de Félix Tshisekedi, occupe le poste de vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur, en remplacement de Peter Kazadi. En revanche, le ministère des Finances voit un changement avec le non-renouvellement de Nicolas Kazadi. Quant au ministère de la Communication, Patrick Muyaya est maintenu.

Les surprises de ce remaniement incluent le départ de Christophe Lutundula du ministère des Affaires étrangères, remplacé par Thérèse Kayikwamba, et la nomination de Constant Mutamba, ancien candidat à la présidence de la République, comme ministre de la Justice.

Ce nouveau gouvernement reflète la volonté de Félix Tshisekedi de consolider son cercle proche et d’apporter des changements significatifs dans la composition de l’exécutif pour répondre aux défis politiques et économiques du pays.