En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Fast & Furious 9 : Les producteurs écopent d’une lourde amende après la chute d’un cascadeur



Les producteurs de Fast & Furious 9, FF9 Pictures Limited, ont été condamnés à une lourde amende de 800 000 livres sterling au Royaume-Uni pour une cascade qui a mal tourné et qui a gravement blessé le cascadeur Joe Watts.

L’incident, qui s’est produit en juillet 2019 aux studios Warner Bros de Leavesden, au nord-ouest de Londres, s’est déroulé lors d’une scène de combat, lorsque Watts a fait une chute de huit mètres, la tête la première, lui infligeant des blessures qui ont changé sa vie, notamment une fracture du crâne et des lésions cérébrales.

Un changement de dernière minute soulève des inquiétudes en matière de sécurité

Lire aussi : « Fast and Furious 10″: la date de sortie connue

L’enquête a révélé qu’un filin de sécurité, qui retenait initialement le cascadeur, s’est rompu lors de la deuxième prise, ce qui a fait manquer à Watts les matelas destinés à amortir sa chute.

En outre, un changement de dernière minute dans la chorégraphie, qui a fait passer Watts de l’épaule droite de son partenaire à l’épaule gauche pendant le tournage, a suscité de vives critiques de la part du juge Talwinder Buttar. Le juge a exprimé son incrédulité quant au fait que la position des matelas n’avait pas été ajustée en conséquence, jugeant cet oubli « stupéfiant ».

La production de Fast & Furious 9 se déclare coupable

Lire aussi : Fast & Furious 9: Le message de gaieté de Vin Diesel pour la fin du tournage

Selon les informations disponibles, FF9 Pictures Limited, une filiale d’Universal Pictures, a plaidé coupable, reconnaissant qu’elle n’avait pas respecté les mesures de sécurité imposées par la loi britannique. Le juge a souligné la gravité des conséquences, déclarant que M. Watts, fort d’une riche expérience dans des productions majeures telles que Solo : A Star Wars Story, Jurassic World : Fallen Kingdom, Ready Player One et Game of Thrones, « peut s’estimer heureux d’être encore en vie ».

Pour les observateurs, cette amende de 800 000 livres sterling rappelle l’importance d’un respect strict des protocoles de sécurité dans l’industrie cinématographique.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !