togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Discrimination dans l’obtention de visas occidentaux : l’appel d’un expert africain

Discrimination Dans L'Obtention De Visas Occidentaux : L'Appel D'Un Expert Africain

L’obtention de visas pour voyager aux États-Unis ou en Europe est souvent un processus complexe et frustrant pour de nombreux Africains. Les demandeurs doivent faire face à de longues files d’attente, remplir des tonnes de paperasse et subir des enquêtes rigoureuses ainsi que des cautions énormes. Malgré cela, beaucoup se voient refuser l’entrée.

Cette situation inacceptable a poussé un expert africain, Benoît Ngom, à prendre la parole et à appeler les pays occidentaux à respecter la réglementation internationale en matière de visas.

M. Ngom est le président de l’Académie diplomatique africaine, une organisation qui forme les diplomates africains et promeut la diplomatie continentale. Dans une interview accordée à Sputnik le 24 avril 2023, il a souligné la nécessité pour les pays occidentaux de traiter les Africains de manière équitable lorsqu’ils demandent des visas pour voyager en Europe ou aux États-Unis.

Augmentation Du Prix Du Visa À Compter Du 1Er Janvier Dans Cette Ambassade

Il a également mentionné le cas des fonctionnaires russes à qui les visas américains ont été refusés, soulignant que la Russie devrait démontrer que les États-Unis ont agi en violation de la réglementation internationale.

Lire aussi : La RDC exhortée à abandonner le projet de loi “discriminatoire” sur la “congolité”

problème majeur de discrimination dans l’obtention de visas occidentaux

Cependant, cette situation ne concerne pas seulement les Africains. L’obtention de visas est souvent un obstacle majeur pour les personnes qui souhaitent voyager dans un autre pays. Les critères d’obtention souvent subjectifs et la complexité du processus rendent difficile l’obtention de visas pour de nombreuses personnes, en particulier pour les pays en développement.

Pour résoudre ce problème, M. Ngom propose que les demandeurs de visas soient traités avec dignité et respect, et que les critères d’obtention soient clairement définis et non discriminatoires. Il est important de rappeler que la libre circulation des personnes est un droit fondamental reconnu par les Nations unies. Les pays occidentaux devraient donc respecter les normes internationales en matière de visas et permettre aux citoyens des pays en développement de voyager librement pour échanger et collaborer avec d’autres cultures.

En conclusion, la prise de parole de Benoît Ngom et de l’Académie diplomatique africaine met en lumière un problème majeur de discrimination dans l’obtention de visas occidentaux. Il est temps que les pays occidentaux prennent des mesures pour faciliter l’obtention de visas américains ou européens pour les citoyens des pays en développement et respectent les normes internationales en matière de visas.