Des détenus se sont échappés d’une prison au Nigeria


Video player

Ce n’est pas une nouvelle dans ce pays africain du golfe de Guinée. Tout comme dans les films,  quatre détenus ont été confirmés comme s’étant échappés d’un centre correctionnel à Jos, dans l’état du Plateau  au centre du  Nigeria.

Un événement qui alimente l’insécurité dans le pays. A en croire Geoffrey Longdien, porte-parole du centre correctionnel, les évadés, soupçonnés d’être des bergers, se sont échappés de l’établissement aux premières heures du jeudi 8 juillet.

Les évadés, qui n’ont pas encore été retrouvés, ont été initialement arrêtés et traduits devant un tribunal de première instance dans la zone de gouvernement local de Barakin Ladi en 2020.

Lire aussi : Nigéria : l’église de TB Joshua a pris feu

Toutefois, le porte-parole du commandement du centre correctionnel a notifié que l’enquête est en cours.

Outre celui de Jos, il y a quelques mois, des  agents de sécurité ont déjoué une tentative d’évasion dans une prison de Kano. Ils ont empêché une tentative de certains détenus de fomenter des troubles et de s’échapper de la prison centrale de Kano, à Kurmawa, dans l’État de Kano, dans la soirée du jeudi 22 avril.

L’incident s’est produit lorsque les détenus, au nombre d’environ 150, ont protesté contre le fait que les fonctionnaires devaient les autoriser à consommer des drogues illicites et à utiliser d’autres articles tels que des téléphones portables introduits clandestinement dans l’établissement par des personnes non encore identifiées.

Aussi, les détenus auraient protesté contre la mauvaise qualité de la nourriture qui leur a été servie pour l’iftar (rupture du jeûne par les musulmans).

Avec  Legit

Lire aussi : Nigeria : Un homme meurt en plein ébat avec l’employée de son épouse

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire