Actualités Cote d'ivoire Politique

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo décide de créer un nouveau parti

gbagbo

Après son retour en Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo a demandé à créer un nouveau parti politique. Laissant ainsi le FPI à Pascal Affi N’Guessan, son ancien Premier ministre.

L’opposant et ancien président ivoirien Laurent Gbagbo décide de créer un nouveau parti politique. Il a déclaré qu’il n’entend pas s’engager dans une bataille juridique avec Pascal Affi N’Guessan pour le contrôle du Front Populaire Ivoirien (FPI).

L’ex Président Laurent Gbagbo a pris acte de la volonté et de l’obstination de Monsieur Affi N’Guessan. Il a même prétendu que l’actuel président du FPI a pris en otage le Front Populaire Ivoirien, foulant ainsi au pied les années de sacrifice des militantes et militants du Parti.

À lire aussi :   Adjoumani : "l'acquittement de Gbagbo ne signifie pas qu'il n'a rien fait"

Un communiqué du comité central extraordinaire du FPI a indiqué que Laurent Gbagbo a demandé au comité central d’autoriser la mise en place d’un comité de préparation du Congrès Constitutif. Cependant, la réunion du comité, qui est la première réunion politique depuis le retour de Laurent Gbagbo, n’a réuni que quelques 800 cadres du parti.

Même si la création d’un nouveau parti met fin au débat, Pascal Affi N’Guessan y voit une « décision dictée essentiellement par la soif de pouvoir et la volonté de revanche ». S’exprimant via les réseaux sociaux, il n’a pas manqué de fustiger l’attitude de Laurent Gbagbo qui « a choisi la rupture et la division ». « « Pour ma part, j’assure les militants et sympathisants du FPI, l’opinion nationale et internationale de ma ferme volonté. Celle de poursuivre ma mission pour la renaissance du parti en vue de la reconquête du pouvoir en 2025″ a poursuivi le Président du FPI.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire/ Laurent Gbagbo à ses détracteurs: « Les Blancs ont su que je ne suis pas un criminel »

En terme, ce clivage a pour source la présidentielle de 2015, à laquelle s’est présenté Pascal A N’Guessan sous la bannière du FPI. Les ultras ont perçu ses actes comme une traîtrise ayant pour but de pousser Laurent Gbagbo, hors de la scène politique ivoirienne. Rappelons que le 3 avril 2015, la justice ivoirienne a confirmé Pascal A N’Guessan dans sa fonction de président du FPI.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire