Côte d’Ivoire: condamné à 5 ans de prison, Mangoua Jacques(cadre du PDCI) libéré


Video player

Mangoua Jacques, vice-président du PDCI-RDA a été libéré ce mardi. Il avait écopé en septembre 2019 de 5 ans de prison par le tribunal de Bouaké.

C’est une nouvelle pour le moins inattendue. Mangoua Jacques, vice-président du PDCI-RDA vient de recouvrer la liberté, selon des sources proches de son parti. Accusé de détention illégale d’armes, il avait été condamné le 3 septembre dernier par le tribunal de première instance de Bouaké. Président du conseil régional de Béoumi,(centre-nord) ville d’où il est originaire, les juges avaient pourtant requis contre lui 5 ans ferme de prison, autant d’années de privation de ses droits civiques, et 5 millions d’amende.

Lire aussi Burkina Faso: cet autre mal qui tue plus que le coronavirus, 19 morts

Pour rappel, le 21 août dernier, des armes de guerre et armes blanches avaient été découvertes au domicile de Mangoua Jacques, dans son village N’guessankro, dans le département de Béoumi. Le procureur de Bouaké, Brahima Bamba, a lié ces armes aux affrontements inter-ethniques entre Baoulé et Malinké des 15 et 16 mai 2019, et qui ont fait officiellement 16 morts et plus d’une centaine de blessés.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire