En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

CAN 2023 : Francis Ngannou se prononce sur la victoire de la Côte d’Ivoire à la (VIDEO)



Les échos du triomphe de la Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) ont résonné bien au-delà du terrain de football. Ce sacre des Ivoiriens suscite des éloges inattendus de la part du combattant MMA camerounais Francis Ngannou.

Dans la nuit électrisante du 11 février 2024, l’équipe nationale ivoirienne a remporté le trophée convoité de champion d’Afrique en battant le Nigéria, emmené par Victor Osimhen, marquant ainsi le troisième titre de son histoire, un exploit à la hauteur de ses adversaires de la soirée.

Un parcours atypique à la CAN 2023

Mais le chemin vers la victoire a été semé d’embûches. Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont frôlé l’élimination lors des éliminatoires, se qualifiant de justesse pour la phase de groupe en tant que meilleur troisième.

LIRE AUSSI : Francis Ngannou : Séance d’entraînement monstrueuse avant le combat contre Anthony Joshua (VIDEO)

Sous la houlette d’Emerse Faé, l’équipe a défié tous les pronostics, réalisant des coups d’éclat face à des adversaires redoutables. Elle a surpris le Sénégal, champion d’Afrique en titre, en huitième de finale, puis le Mali et la RDC en quart de finale et en demi-finale, respectivement.

Les mots forts de Francis Ngannou

Francis Ngannou en Côte d'Ivoire : Son accueil est digne de celui d'un président

Le triomphe inattendu de l’équipe ivoirienne a été une puissante source d’inspiration pour Ngannou, malgré la rivalité sportive historique entre le Cameroun et la Côte d’Ivoire. Dans une vidéo sincère partagée sur son compte Instagram, le combattant de MMA a acclamé l’équipe ivoirienne, soulignant que leur parcours est un témoignage de résilience et d’espoir inébranlable.

« Les meilleurs perdants sont les champions d’Afrique. Il ne faut donc jamais perdre espoir. Les Ivoiriens nous ont montré qu’il fallait garder espoir jusqu’à la dernière minute. C’est très impressionnant. Félicitations », a déclaré Ngannou, résumant ainsi l’esprit de persévérance incarné par la campagne triomphale de la Côte d’Ivoire.

Ce qu’il faut savoir sur Francis Ngannou

Un jeune ivoirien défie Francis Ngannou : "Je veux juste 2 minutes de combat" (VIDEO)

Francis Zavier Ngannou est l’un des plus grands champions camerounais d’arts martiaux mixtes. À trente-six (36) ans, il a remporté plusieurs prix dans l’Ultimate Fighting Championship (UFC).

De nombreux faits étonnants sur cet artiste le rendent célèbre dans le monde entier. La liste ci-dessous présente les dix faits les plus étonnants sur Ngannou.

1. Francis Ngannou a reçu une éducation difficile

Ngannou a eu une enfance très difficile. Il est né en 1986 à Batié, au Cameroun. Grandir dans ce village n’a pas été facile. Ses parents avaient de faibles revenus, ce qui l’a empêché d’aller à l’école.

Avant l’âge de six ans, ses parents ont divorcé, ce qui l’a contraint à vivre chez sa tante. Ce fut une période difficile pour Ngannou. Il n’est jamais allé à l’école, ce qui l’a empêché d’acquérir les compétences nécessaires pour trouver un emploi à l’avenir.

Lire aussi : « On verra », Francis Ngannou prévient Anthony Joshua et ses fans

2. Il a commencé à travailler dans une carrière de sable à l’âge de 10 ans

Le divorce de ses parents a rendu difficile la satisfaction des besoins élémentaires de son tuteur. La vie était difficile à ce moment-là et il fallait faire quelque chose. Il a dû trouver un emploi à l’âge de dix ans pour joindre les deux bouts.

À l’époque, il a seulement réussi à trouver un emploi dans une carrière de sable. C’était un travail difficile, mais il n’y avait rien d’autre à faire compte tenu de son âge et de son niveau d’éducation.

3. Francis Ngannou a commencé à mener une vie honnête et sincère dès son plus jeune âge

Francis Ngannou

Malgré les difficultés de la vie, Francis Ngannou a toujours été honnête avec lui-même. Il voulait gagner sa vie honnêtement par des voies appropriées.

Il a rejeté les offres qui lui ont été faites par plusieurs gangs de village. Pour la plupart des jeunes, la pauvreté est un facteur qui les incite à rejoindre des groupes de voleurs pour gagner de l’argent facilement. Ce n’était pas le cas de Francis.

Il faisait partie des rares jeunes qui se laissaient rarement influencer par la pression de leurs pairs. Il pensait avoir un but dans la vie qu’il devait poursuivre. L’adhésion à des gangs et la consommation de drogues chez les jeunes sont souvent motivées par la pression des pairs.

4. Il prend des risques en ce qui concerne sa carrière

Lire aussi : Francis Ngannou mange des beignets dans la rue (VIDEO)

À 26 ans, Ngannou s’installe en France, où il ne connaît personne, pour poursuivre sa carrière de boxeur. Il n’avait pas d’endroit où dormir ni de quoi manger.

En Espagne, il a dû passer deux mois derrière les barreaux pour avoir franchi illégalement la frontière. À son arrivée à Paris, la situation s’est aggravée.

Il n’y avait ni parent ni ami pour l’accueillir. Il a dû vivre dans la rue. Quitter son pays d’origine était une entreprise risquée.

5. Francis Ngannou n’a pas poursuivi la carrière de son rêve d’enfant

Fan de Mike Tyson, Francis Ngannou rêvait de devenir boxeur professionnel. Cependant, il a fini par devenir un artiste de MMA et d’UFC.

Après avoir passé des nuits et des jours dans les rues de Paris, Francis s’est fait un ami qui l’a présenté à Fernand Lopez, un ancien artiste de MMA et entraîneur camerounais.

Lopez a vu que Ngannou était plus apte au MMA qu’à la boxe. Il l’a encouragé et lui a donné le matériel nécessaire pour poursuivre sa carrière. Lopez a même permis à Ngannou de s’entraîner et de dormir gratuitement dans son gymnase. Ce fut le début de sa carrière.

Nouvelle victoire pour Francis Ngannou : Le champion entre dans un cercle très fermé

6. Il a été sans domicile fixe à un moment donné

Être sans domicile fixe est l’une des pires expériences de la vie. Même si l’on est pauvre et incapable de mettre de la nourriture sur la table, le fait de ne pas avoir d’endroit où dormir est une expérience douloureuse. À son arrivée à Paris, Ngannou a été contraint de vivre dans la rue.

Il n’avait nulle part où aller et personne pour lui. La douleur du froid nocturne, la faim et le manque d’argent l’ont privé de bonheur. Ce fut l’une des pires expériences de sa vie. Francis devait attendre que la chance lui sourit.

7. Il est apparu dans le film Fast and Furious 9

Lire aussi : Francis Ngannou fait une promesse pour 2024 : « Je suis très motivé pour … »

En 2021, Ngannou a joué le rôle de l’Homme de Jakob dans F9. Il joue le rôle d’un soldat dans ce film. Il est chargé de veiller à ce qu’Elle soit transférée en toute sécurité.

Malgré son petit rôle dans le film, ce fut un grand tournant dans sa carrière, jouant dans l’une des meilleures productions télévisées du siècle avec de grands producteurs et des acteurs comme Vin Diesel, Michelle Rodriguez, Ludacris, John Cena, et Tyrese Gibson.

8. Francis Ngannou a ouvert le premier gymnase de MMA au Cameroun

Ayant connu une éducation difficile, Ngannou veut donner aux jeunes une chance de devenir meilleurs. Il veut voir un sourire sur le visage des enfants de son pays d’origine et les aider à participer aux compétitions de MMA et d’UFC pour changer leur vie.

Lorsqu’il était enfant, il a dû s’engager dans des tâches ardues comprenant des travaux pénibles. C’est une expérience que Ngannou ne veut pas voir les enfants ou les jeunes du Cameroun vivre. La salle de sport permet aux enfants qui le souhaitent de pratiquer ce sport.

9. Il est le premier champion de l’UFC né au Cameroun

Francis est le premier champion de l’UFC né au Cameroun. Il a motivé de nombreux jeunes du pays en leur montrant que tout est possible si l’on fait preuve de dévouement et que l’on travaille dur.

Ngannou a remporté une fois le championnat des poids lourds de l’UFC et a été élu six fois « Performance de la nuit » face à des adversaires aussi puissants que Curtis Blaydes, Anthony Hamilton et Stipe Miocic. Sa réputation a grandi dans le monde entier et l’a rendu riche. Actuellement, sa valeur nette est estimée à 5 millions de dollars.

Francis Ngannou

10. Francis Ngannou n’a jamais perdu par KO ou par soumission

Au 2022 janvier, Ngannou avait participé à vingt (20) combats et en avait remporté dix-sept (17). Il en a gagné douze par KO, quatre par soumission et un par décision. Ses trois défaites ont toutes été prononcées par décision.

Sur le terrain, Ngannou respecte son adversaire mais est toujours déterminé à remporter la compétition. Il a appris et adopté une combinaison de grandes compétences qui le rendent exceptionnel dans le monde de l’UFC.

Chaque jour, il travaille dur à l’entraînement pour mieux maîtriser ses techniques. Pour lui, la perfection s’apprend avec le temps, et le talent sans le travail n’est rien. Derrière chaque grande personne, le dévouement et la constance sont essentiels.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !