En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

USA-Stuart Seldowitz : L’ancien conseiller de Barack Obama arrêté (vidéo)



La police américaine a appréhendé jeudi Stuart Seldowitz, un ancien employé du Département d’État américain sous la présidence de Barack Obama, pour des déclarations anti-Islam et anti-enfants dans la bande de Gaza. Âgé de 64 ans, Seldowitz a été arrêté après avoir harcelé un vendeur ambulant de nourriture halal, de confession musulmane, à New York, selon des sources policières citées par le New York Times.

Stuart Seldowitz, qui avait précédemment occupé le poste de responsable du Conseil de sécurité nationale du Département d’État pour l’Asie du Sud, a été filmé mercredi dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, où il insultait et harcelait le vendeur ambulant, le qualifiant de « terroriste ». Dans cette vidéo, Seldowitz a également déclaré que le meurtre de 4 000 enfants palestiniens à Gaza n’était « pas suffisant ».

Lire aussi : Conflit israélo-palestinien : Barack Obama s’en mêle !

L’ancien conseiller d’Obama est confronté à plusieurs chefs d’accusation, notamment le harcèlement abusif, les crimes de haine, les menaces et des propos anti-Islam dirigés contre le vendeur ambulant musulman, ont indiqué les sources policières anonymes. La vidéo, partagée sur une plateforme en ligne, montre le vendeur ambulant demandant à Seldowitz de le laisser travailler, tandis que ce dernier persiste dans son harcèlement.

Dans une séquence particulièrement choquante, Seldowitz déclare : « Le savez-vous ? Nous avons tué 4 000 enfants palestiniens. Ce n’est pas suffisant, pas assez. » Ces propos ont provoqué une vague de critiques et de réactions indignées.

Suite à la diffusion de la vidéo, la société de lobbying Gotham Government Relations, où Seldowitz travaillait, a annoncé sur la même plateforme avoir rompu tout lien avec lui. L’organisation a qualifié les actions de Seldowitz de « ignobles, racistes et indignes des normes d’honneur de l’entreprise ».

Les activistes soulignent également que Stuart Seldowitz avait occupé le poste de directeur adjoint du Bureau des affaires israélo-palestiniennes au Département d’État américain entre 1999 et 2003, en plus d’être un haut responsable politique du ministère. L’incident met en lumière les tensions et les préjugés persistants liés à la question du Moyen-Orient et soulève des questions sur le rôle et la responsabilité des anciens fonctionnaires dans la promotion d’une rhétorique haineuse.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !