Togo : Un braquage fait deux morts ce mercredi à Kpogan

Les habitants du quartier de Kpogan se sont réveillés avec une triste nouvelle. Les braqueurs ont visité un homme la nuit et l’ont finalement tué. Selon les premières informations parvenues à notre Rédaction, le drame est survenu précisément à Kpogan Zogbédji (Lomé).

Autour de 2 h 10 vers 2 h 45 de la nuit, un transitaire a reçu la visite de braqueurs malgré le couvre-feu. Ils lui ont pris beaucoup de sommes d’argent. Le monsieur a été bastonné selon les témoignages de la femme du monsieur. Lors de la discussion, un des trois braqueurs a ôté sa cagoule du visage. Le transitaire, l’ayant reconnu s’est mis à s’étonner que ce soit lui, un proche qui lui fasse ce coup. Il a été abattu sur le champ avec une balle au cou. Selon un proche de la famille, le monsieur a sûrement travaillé avec eux en début de semaine. Raison pour laquelle , ils ont su qu’il doit avoir de la liquidité avec lui à la maison et sont venus s’en emparer.

À lire aussi :
Les Évêques du Togo s’insurgent contre les « élèves pornographes »

« Ils lui ont ôté la vie », nous explique un riverain. Mais grâce à l´Unité Spéciale d´intervention de la Gendarmerie (USIG) deux des malfaiteurs ont été ‘arrêtés’ . Un des trois malfrats a été tué lors des échanges de tirs. Le deuxième est arrêté. Quant à celui qui a la grosse somme d’argent, il s’est enfui et est actuellement recherché.

À lire aussi :
Togo : La taxe des véhicules à moteur entre en vigueur (photo)

La vigilance doit être de mise malgré tout. Même en période de couvre-feu, il faut dire que les actes de vol, de braquage sont loin d’être finis. Il y a à peine une semaine, le corps sans vie d’un jeune homme  a été retrouvé dans le quartier d’Adakpamé toujours à Lomé. Les populations ont accusé les forces de l’ordre d’en être les auteurs mais le ministre de la sécurité, Yark Damehame parle plutôt de malfrats qui l’ont tué.  Selon le ministre, « l’examen du corps révèle des hématomes laissant présumer des sévices corporelles au moyen de bâton dont aurait été victime le défunt ».

À lire aussi :
« Le plus grand parti d’opposition au Togo est l’UFC » dixit Abass Kaboua

 

Lire aussi : Le Général Yark se prononce sur la mort de l’homme d’Adakpamé

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire