Ouganda/ Covid-19 : les autorités valident un traitement à base de plantes


Video player

L’Ouganda a approuvé mardi un médicament local à base de plantes comme traitement de soutien pour les infections virales, notamment le COVID-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’est dite préoccupée par l’approbation par l’Ouganda de ce traitement alors qu’une troisième vague de cas a été enregistrée.

Le directeur de la National Drug Authority (NDA) du pays a déclaré qu’après diverses évaluations et inspections de l’usine fabriquant le produit, Covidex, le gouvernement a approuvé son utilisation pour soutenir le traitement des infections virales. « Le Covidex a été notifié pour être vendu dans les points de vente de médicaments autorisés pour un traitement de soutien dans la gestion des infections virales, mais pas pour guérir le COVID-19« , a déclaré David Nahamya.

Lire aussi : Ouganda : 4 policiers arrêtés pour avoir filmé un couple faisant l’amour

Formulé à partir d’herbes traditionnellement utilisées pour soulager les symptômes de plusieurs maladies, le médicament a été mis au point par une équipe de scientifiques de la ville de Mbarara, dans le sud-ouest du pays, dirigée par le pharmacologue Patrick Ogwang, avait suscité un débat sur son efficacité dans le traitement du COVID-19.

La NDA avait auparavant demandé au fabricant du médicament, qui coûtait alors 3 000 shillings ougandais par flacon de 20 millilitres, de cesser les ventes en invoquant des problèmes de sécurité, car le médicament n’avait pas encore été approuvé. Quelques heures seulement après avoir été autorisé par l’autorité, le prix a grimpé en flèche, les pharmacies du pays commençant à le vendre à 50 000 shillings (14 dollars) pièce, voire plus, en raison de l’augmentation de la demande.

Le chef de la NDA a déclaré que le médicament ne guérit pas le COVID-19 mais pourrait compléter les médicaments délivrés par les professionnels de la santé. « Après des engagements, les innovateurs ont supprimé les allégations non fondées selon lesquelles le produit traite et prévient le COVID-19 et l’ont révisé en traitement de soutien dans la gestion des infections virales », a-t-il déclaré.

Lire aussi : Ouganda-Covid 19 : le pays détient un triste record

L’OMS n’a pas approuvé la substance pour le traitement du COVID-19, mais les pharmaciens ougandais disent qu’ils n’ont guère le choix car les médicaments autorisés pour un usage d’urgence dans les pays développés ne sont pas disponibles. Le Dr Solome Okware, du bureau de l’OMS en Ouganda, a déclaré que Covidex ne faisait pas partie des médicaments traditionnels évalués. « L’OMS n’a reçu aucune information sur ce produit », a déclaré le Dr Okware.

L’autorité du médicament indique qu’elle continuera à surveiller la sécurité du Covidex par le biais de ses activités de surveillance post-commercialisation. L’Ouganda a confirmé 79 434 cas de coronavirus, ainsi que 989 décès liés à cette maladie.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire