togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

OADC Kinshasa F1H1 : La RDC lance bientôt son centre de données en libre accès

Oadc Kinshasa F1H1 : La Rdc Lance Bientôt Son Centre De Données En Libre Accès

La République démocratique du Congo (RDC) connaîtra bientôt une nouvelle ère en matière de centre de données grâce à l’initiative OADC Kinshasa F1H1. Ce centre de données à accès libre et neutre vis-à-vis des opérateurs sera mis en service au cours du deuxième trimestre 2023.

Le groupe WIOCC et l’opérateur panafricain de centres de données Open Access Data Centers (OADC) ont annoncé que la première phase de ce centre de données, qui comportera plus de 550 racks ayant une capacité de 2 MW, sera opérationnelle en RDC d’ici la fin avril.

Lire aussi : RDC : la mission du nouveau gouvernement

Le centre OADC Kinshasa se trouve dans le Silkin Village de TEXAF à Kinshasa, considéré comme l’un des plus grands hubs numériques d’Afrique centrale. Il s’agit d’un partenariat entre OADC et TEXAF, un investisseur important à long terme dans l’économie de la RDC.

Objectif du centre OADC Kinshasa en RDC

L’installation ouverte et neutre, qui sera la première du genre en RDC, permettra de créer un écosystème d’interconnexion et de peering complet et dynamique à travers plusieurs opérateurs, FAI, fournisseurs de contenu et points d’échange Internet. Cela transformera l’écosystème des infrastructures numériques du pays.

Lire aussi : Afrique du Sud : NTT établit un nouveau centre de données

L’objectif de l’OADC Kinshasa est de renforcer les capacités numériques de la RDC et de soutenir les initiatives locales en matière de développement économique et social. Il permettra également d’améliorer la qualité et la disponibilité des services numériques pour les entreprises et les consommateurs de la région.

De plus, ce centre de données ouvert et neutre favorisera la concurrence entre les différents acteurs du marché et garantira une meilleure connectivité pour les entreprises et les citoyens de la RDC. Cela permettra également de stimuler la croissance économique en offrant aux entreprises locales de nouvelles opportunités pour se développer et prospérer.