En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Niger : Le Premier ministre explique les raisons de la rupture avec les États-Unis



Le Niger a pris la décision de mettre fin à sa coopération militaire avec les États-Unis en mars dernier, en raison de ce qu’il qualifie de « menaces » proférées par des officiels américains. Le Premier ministre nommé par le régime militaire de Niamey, Ali Mahaman Lamine Zeine, a révélé cette information lors d’une interview accordée au Washington Post.

Cette rupture de coopération a été annoncée le 16 mars, juste après le départ d’une délégation américaine dirigée par la secrétaire d’État adjointe aux Affaires africaines, Molly Phee. Selon Zeine, lors de cette visite, les autorités américaines auraient menacé le Niger de sanctions si le pays signait un accord pour vendre de l’uranium à l’Iran.

Lire aussi : Kylian Mbappé : Javier Tebas a confirmé l’arrivée du joueur au Real Madrid la saison prochaine

La réaction du Premier ministre nigérien à ces menaces a été ferme : il a déclaré que les menaces et les tentatives d’ingérence dans les relations internationales du Niger étaient inacceptables. Il a également critiqué l’attitude des États-Unis vis-à-vis des attaques terroristes récurrentes au Niger, les accusant de ne pas suffisamment soutenir le pays dans sa lutte contre le terrorisme.

Niger Agadez Etats Unis

Cette décision de rupture de coopération militaire contraste avec les réactions d’autres partenaires du Niger, tels que la Russie, la Turquie et les Émirats arabes unis, qui ont accueilli favorablement les nouvelles autorités de Niamey après le coup d’État de juillet 2023. En effet, le Niger s’est tourné vers ces pays pour renforcer ses alliances internationales après la suspension de sa coopération militaire avec les États-Unis.

Malgré cette rupture de coopération militaire, la collaboration entre les États-Unis et le Niger dans le domaine de l’aide au développement devrait se poursuivre, avec la signature d’un nouvel accord d’une valeur de près de 500 millions de dollars sur trois ans, selon le ministère des Affaires Étrangères nigérien.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !