Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Le dernier massacre des islamistes armés au Sahel a visé le Burkina Faso (HRW)
09/06/2021 à 10h57 par La redaction

Plus de 500 civils ont été tués par des islamistes armés dans la région africaine du Sahel depuis le début de l’année 2021, selon Human Rights Watch.

Peu après 2 heures du matin le 5 juin, des combattants islamistes armés ont pris d’assaut une mine d’or artisanale près du village de Solhan, dans la province de Yagha, dans le nord-est du Burkina Faso. Des témoins ont raconté à Human Rights Watch que les assaillants ont ouvert le feu sur tous ceux qui bougeaient, tuant plus de 140 personnes. Certains villageois ont été abattus alors qu’ils couraient se cacher, d’autres alors qu’ils se réfugiaient dans les maisons et les boutiques, d’autres encore alors qu’ils suppliaient pour avoir la vie sauve. Parmi les victimes, on dénombre au moins huit enfants.

« La scène était apocalyptique. Des hommes blessés, en sang et hébétés, erraient entre les corps qui gisaient de toutes parts », a relaté un homme. « J’ai trouvé le corps de mon petit frère criblé de balles ».

Cette attaque élève à plus de 500 victimes le lourd bilan des civils tués par des islamistes armés au Sahel depuis le début de l’année 2021, d’après les recherches de Human Rights Watch. L’épicentre de la montée des violences est la zone poreuse des trois frontières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Des villageois ont été tués alors qu’ils s’occupaient de leur bétail, prenaient part à des cérémonies religieuses, buvaient le thé ou dormaient chez eux.

Au Niger, des groupes armés islamistes ont tué plus de 300 villageois lors de trois attaques atroces dans les régions de Tillabéri et de Tahoua. Les attaques en mai dans la province d’Oudalan au Burkina Faso ont fait plus de 30 morts parmi les villageois, dont certains qui assistaient à un baptême. « Le commandant a ordonné aux hommes de s’allonger face contre terre, puis a hurlé à ses combattants de procéder aux exécutions », a raconté un témoin.

Dans la plupart des cas, les groupes armés islamistes semblent avoir ciblé des villages qui avaient organisé des groupes de défense locaux, ou prévu de le faire. Cependant, les attaques menées contre des villages sans faire de distinction entre les civils et les combattants sont des crimes de guerre.

Les groupes armés islamistes devraient mettre un terme à leurs attaques illégales. En même temps, les forces de sécurité gouvernementales au Sahel, qui ont elles-mêmes commis de nombreux abus contre des suspects en détention et contre des communautés considérées comme soutenant les groupes islamistes, devraient reconnaître que les atrocités perpétrées par leurs adversaires ne justifient jamais leurs propres crimes. Avec le soutien des forces internationales, elles devraient faire plus pour protéger les communautés vulnérables du Sahel.

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici 👆



entrepreneur sur doingbuzz 3vision-group togopapel

Plus de news

Covid-19 Au Rwanda : Les Mises En Garde De Paul Kagame Contre La Troisième Vague

13/06/2021

Covid-19 au...

Les Rwandais sont appelés à respecter les...
L’afrique Du Sud Expulse Des Diplomates Malawites !

13/06/2021

L’Afrique du...

Plusieurs diplomates malawites ont été déclarés « persona...
Colère En Tunisie Après La Mort D’un Homme Battu Lors De Sa Garde À Vue

13/06/2021

Colère en...

En Tunisie, les manifestants ont pris d’assaut...
Mali : La Liste Complète Des Membres Du Gouvernement D’assimi Goïta

13/06/2021

Mali :...

Le président de la Transition malienne, le...
Oustaz Diané : &Quot;Jésus-Christ Était Un Musulman&Quot;

13/06/2021

Oustaz Diané...

Oustaz Diané un prédicateur musulman a récemment...
3 Soldats Ivoiriens Tués Par Un Engin Explosif

13/06/2021

3 soldats...

L’armée ivoirienne est de nouveau en deuil,...
Niger: Ce Qu'On Sait De L'Attaque Du Domicile Du Président De L’assemblée Nationale

13/06/2021

Niger: ce...

Dans la nuit du vendredi au samedi...
Euro 2020: La Fédération Danoise Donne Des Nouvelles Sur L’état De Santé De Christian Eriksen

13/06/2021

Euro 2020:...

Victime d’un malaise cardiaque hier lors du...
Licenciée De L’onu Pour Avoir Refusé D’être La Maîtresse Du Patron, Elle Raconte Sa Descente Aux Enfers (Vidéo)

13/06/2021

Licenciée de...

Pendant 19 ans, la vie d’Alice Achieng...
Côte D'Ivoire : Les Douanes Saisissent De 1, 205 Tonne De Cannabis

13/06/2021

Côte d’Ivoire...

L'information n'a pas fait grand bruit. Et...
Côte D’ivoire/ Gbagbo S’adresse À Toutes Les Victimes De La Crise: » J’ai Pardonné… »

13/06/2021

Côte d’Ivoire/...

L’ex-président ivoirien a adressé un message à...
Côte D’ivoire-Urgent/ Les Terroristes Attaquent À La Bombe: Militaires Et Gendarmes Tués À Téhini

13/06/2021

Côte d’Ivoire-Urgent/...

C’est une guerre féroce que les terroristes...
Poutine Explique Ce Qui Fait La Différence Entre Biden Et Trump

13/06/2021

Poutine explique...

Le président Russe Vladimir Poutine s’est récemment...
Attaque Terroriste Au Nord De La Côte D’ivoire: Le Journaliste Fernand Dedeh Fait Des Révélations !

13/06/2021

Attaque terroriste...

Dans ses chronique sur les réseaux sociaux...
Emmanuel Macron Sévèrement Pris À Partie Par Un Ancien De L'Équipe De France

13/06/2021

Emmanuel Macron...

Une dérogation a permis de ne pas...
Vladimir Poutine : « Donald Trump Est Un Homme Talentueux »

13/06/2021

Vladimir Poutine...

  L’ancien président américain Donald Trump a...
Mali/Imam Dicko : &Quot;La France Ne M'Aime Pas&Quot;

13/06/2021

Mali/Imam Dicko...

  L’imam Mahmoud Dicko, le leader politico-religieux...
Liberté Pour Djimon Orè Et Tous Les Prisonniers Politiques Du Régime Gnassingbé

13/06/2021

LIBERTÉ POUR...

  La présence de prisonniers politiques dans...
Ousmane Sonko : &Quot;Macky Sall Est Très Petit Pour M'Empêcher D'Être Candidat En 2024&Quot;

12/06/2021

Ousmane Sonko...

Ousmane Sonko, le leader du parti politique...
Arrestation En Algérie De La Figure Du Hirak Karim Tabbou, À Deux Jours Du Vote

12/06/2021

Arrestation en...

L’opposant algérien, par ailleurs grande figure du...

Plus de 500 civils ont été tués par des islamistes armés dans la région africaine du Sahel depuis le début de l’année 2021, selon Human Rights Watch.

Peu après 2 heures du matin le 5 juin, des combattants islamistes armés ont pris d’assaut une mine d’or artisanale près du village de Solhan, dans la province de Yagha, dans le nord-est du Burkina Faso. Des témoins ont raconté à Human Rights Watch que les assaillants ont ouvert le feu sur tous ceux qui bougeaient, tuant plus de 140 personnes. Certains villageois ont été abattus alors qu’ils couraient se cacher, d’autres alors qu’ils se réfugiaient dans les maisons et les boutiques, d’autres encore alors qu’ils suppliaient pour avoir la vie sauve. Parmi les victimes, on dénombre au moins huit enfants.

« La scène était apocalyptique. Des hommes blessés, en sang et hébétés, erraient entre les corps qui gisaient de toutes parts », a relaté un homme. « J’ai trouvé le corps de mon petit frère criblé de balles ».

Cette attaque élève à plus de 500 victimes le lourd bilan des civils tués par des islamistes armés au Sahel depuis le début de l’année 2021, d’après les recherches de Human Rights Watch. L’épicentre de la montée des violences est la zone poreuse des trois frontières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Des villageois ont été tués alors qu’ils s’occupaient de leur bétail, prenaient part à des cérémonies religieuses, buvaient le thé ou dormaient chez eux.

Au Niger, des groupes armés islamistes ont tué plus de 300 villageois lors de trois attaques atroces dans les régions de Tillabéri et de Tahoua. Les attaques en mai dans la province d’Oudalan au Burkina Faso ont fait plus de 30 morts parmi les villageois, dont certains qui assistaient à un baptême. « Le commandant a ordonné aux hommes de s’allonger face contre terre, puis a hurlé à ses combattants de procéder aux exécutions », a raconté un témoin.

Dans la plupart des cas, les groupes armés islamistes semblent avoir ciblé des villages qui avaient organisé des groupes de défense locaux, ou prévu de le faire. Cependant, les attaques menées contre des villages sans faire de distinction entre les civils et les combattants sont des crimes de guerre.

Les groupes armés islamistes devraient mettre un terme à leurs attaques illégales. En même temps, les forces de sécurité gouvernementales au Sahel, qui ont elles-mêmes commis de nombreux abus contre des suspects en détention et contre des communautés considérées comme soutenant les groupes islamistes, devraient reconnaître que les atrocités perpétrées par leurs adversaires ne justifient jamais leurs propres crimes. Avec le soutien des forces internationales, elles devraient faire plus pour protéger les communautés vulnérables du Sahel.

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Laisser votre commentaire