in ,

L’UNICEF recrute des Consultants nationaux

emploiii
Parles en sur les réseaux sociaux ! PARTAGE !!

L’UNICEF recrute des Consultants nationaux

Recrutement de consultants nationaux. Enquête CAP quantitative et qualitative sur les pratiques optimales de nutrition maternelle et infantile dans les départements de l’Alibori, du Borgou et du Zou, BENIN.
Job Number: 523730 | Vacancy Link
Locations: Africa: Benin
Work Type : Consultancy
UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.
Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.
And we never give up.
For every child,
Enquête CAP quantitative et qualitative sur les pratiques optimales de nutrition maternelle et infantile dans les départements de l’Alibori, du Borgou et du Zou
CONTEXTE
Le Benin est classé parmi les pays ayant des niveaux de retard de croissance très élevés (>30%) selon les seuils révisés de classification de la prévalence. Selon les résultats de la Cinquième Enquête Démographique et de Santé au Bénin (EDSB-V 2017-2018), 32% des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance. Dans les trois départements concernés par l’enquête, la situation est un peu plus préoccupante : Alibori (36%), Borgou (34%) et Zou (35%) Le retard de croissance affecte 35% des enfants en milieu rural contre 28% en milieu urbain. Le taux varie également selon le quintile de bien-être économique, affectant 19% des enfants des ménages du quintile le plus élevé contre 41% pour le quintile le plus bas.
La malnutrition chronique se développe au cours des 1000 premiers jours allant de la conception à l’âge de 24 mois mais plus particulièrement dans la fenêtre de 6 – 23 mois. En effet, les études ont montré que 50% du déficit en taille apparait au cours de cette période du cycle de vie de l’enfant (Maleta et al. Arch Dis Child 2003 ; 88 :1-5) correspondant à la période de transition d’une alimentation exclusivement lactée à une alimentation complémentaire le plus souvent inadéquate, pauvre en énergie et en micronutriments. Les principaux indicateurs d’une alimentation optimale du nourrisson et du jeune enfant n’ont pas connu de progrès significatifs depuis presque vingt ans. En effet, depuis l’accroissement du taux d’allaitement exclusif de 10% en 1996 (EDSB-I 19) à 38% en 2001 (EDSB-II 2001), cet indicateur semble stagner autour de 42% depuis 2011 (43% EDSB 2011-2012, 41% MICS 2014 et 42% EDSB-V 2017-2018). Seulement 28% des enfants de 6 – 23 mois reçoivent une alimentation diversifiée et 14% ont un apport alimentaire minimum acceptable (EDSB-V 2017-2018). Par ailleurs, 12% des enfants nés à terme ont un poids inférieur à 2.5kg qui traduit une malnutrition intra utérine développée au cours de la grossesse. Une analyse approfondie des résultats des différentes (EDSB et MICS) montrent que le principal obstacle à l’allaitement exclusif est le fait de donner de l’eau. Des perceptions et considérations d’ordre socio-culturelles et même économiques semblent être les causes du plafonnement du taux de l’allaitement exclusif autour de 40% depuis plus d’une décennie. Quant à l’alimentation complémentaire la monotonie/faible diversification du régime alimentaire des jeunes enfants est très élevée, quel que soit le niveau de bien-être du ménage. Les résultats de l’EDSB-V 2017-2018 indiquent qu’au moins 50% des enfants de 6 – 23 mois ne consomment aucun des groupes d’aliments clés. Dans le domaine de la nutrition de la femme enceinte, les perceptions sociologiques et les considérations culturelles autour de la grossesse influencent l’utilisation adéquate des services de soins prénataux et la supplémentation en fer/ acide folique.
Dans le cadre de son nouveau programme de coopération avec la Gouvernement du Bénin, l’UNICEF a reçu un financement du Power of Nutrition pour mettre en œuvre un programme de communication pour le changement social et et le comportement individuel lié à la nutrition maternelle et infantile.  Ce programme vise à réaliser un changement mesurable des normes sociales et des comportements individuels. Les principales cibles de ce programme sont les femmes enceintes, les mères d’enfants de 0 – 23 mois mais aussi certaines personnes influentes (grands-mères, pères/chefs de ménage, agents de santé) qui peuvent impacter négativement ou positivement la nutrition maternelle et infantile.
L’accord avec le Power of nutrition a prévu la réalisation d’une enquête sur les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) et normes sociales liées à la nutrition au et à la fin afin d’évaluer les progrès dans le changement social et le comportement individuel. En plus de quantifier le niveau des connaissances, des attitudes et des pratiques optimales de nutrition maternelle et infantile, l’enquête cherchera à identifier et comprendre les facteurs explicatifs de l’adoption des pratiques optimales par une minorité « déviante positive » et la non adoption par la majorité « non déviante positive ». De telles information alimenteront la stratégie de communication sociale pour le changement de comportement en faveur de la nutrition maternelle et infantile.
L’étude cherchera à répondre aux questions suivantes non exhaustives :
• Quel est le niveau de connaissance des mères d’enfants de 0 – 23, femmes enceintes et prestataires de services (agents de santé) des pratiques optimales d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, d’alimentation de la femme enceinte, de la CPN y compris la supplémentation en fer/acide folique ?
• Quelles sont les causes (facteurs explicatifs) de ces niveaux de connaissances, d’attitudes et de pratiques ?
• Quels sont les facteurs explicatifs (déclenchants, facilitants/motivants, bloquants ou démotivants etc) au niveau familial (ménage), social (communauté), du système de santé (centre de santé) de l’adoption ou non des pratiques optimales recommandées ?
• Quels sont les services de nutrition réellement offerts dans les centres de santé et les communautés aux femmes enceintes et enfants de 0 – 23 (mères) ?
• Quelle est l’intensité (fréquence) et la qualité (contenu) des services de nutrition offerts dans les centre de santé et les communautés aux femmes enceintes et enfants de 0 – 23 (mère) ?
Il s’agit donc d’une étude transversale combinant les techniques quantitatives et qualitatives de collecte de données : interviews structurées individuels, interviews semi-structurées de groupes (focus group) et revue documentaire.
Objectif général de l’enquête
Disposer de données quantitatives et qualitatives de base désagrégées sur les connaissances, attitudes et pratiques et normes sociales liées à la nutrition de la femme enceinte et à l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant afin d’évaluer l’impact des interventions de communication pour le changement sociale et comportement en 2024 dans les départements de l’Alibori, du Borgou et du Zou.
OBJECTIFS SPECIFIQUES
Fournir des données de base désagrégées sur :
• Les connaissances, les attitudes et les pratiques d’alimentation de la femme enceinte, du nourrisson et du jeune enfant et les facteurs explicatifs
• Les services de nutrition offerts aux femmes enceintes, aux enfants de 0 – 23 mois dans les centre de santé, leur intensité et qualité ;
• Les facteurs explicatifs (déclenchants, facilitants/motivants) au niveau familial (ménage), social (communauté) et système de santé (Centre de santé) de l’adoption des pratiques optimales de nutrition maternelle et infantile par les déviantes positives.
Zone d’enquête et population cible
La zone d’enquête est constituée des 3 départements d’intervention (Alibori, Borgou, Zou) du programme de Coopération Benin-UNICEF 2019 – 2023, chaque département constituant une zone d’étude strate.
Les population cibles de l’étude sont dans chaque département :
• Les mères d’enfants d’enfant de 0 – 23 pour les interviews structurés individuelles sur les CAP liés à la nutrition maternelle et infantile
• Les mères d’enfants de 0 – 23 mois (n’ayant pas participé aux interviews structurées individuelles) pour les interviews de groupes (focus group) semi structurés sur la nutrition maternelle (CPN et fer/acide folique) et l’ANJE basé sur la grossesse et l’alimentation de l’enfant actuel.
• Les pères pour les focus group sur les normes sociales liées à la nutrition maternelle et infantile
• Les grand-mères/ belle mères et autres femmes influentes pour les focus group sur les normes sociales liées à la nutrition maternelle et infantile
• Les agents de santé pour les interviews structurées individuelles sur les services de nutrition offerts dans les centres de santé
• Les relais communautaires pour les interviews structurées individuelles sur les services de nutrition offerts au niveau communautaire
• Les mères déviantes positives (qui déclarent allaiter ou avoir allaité exclusivement, diversifier l’alimentation complémentaire de leur enfant de 6 – 23 mois, avoir suivi 4 CPN et pris du fer acide folique pendant la dernière grossesse) pour les focus group
L’équipe de consultants travaillera sous la supervision du Chef de la section Survie et épanouissement de l’enfant et du Spécialiste en nutrition. Un comité de pilotage sera mis en place pour l’assurance qualité et la validation des produits fournis par les consultants conformément aux termes de référence de l’enquête.
TACHES A ACCOMPLIR
• Réalisation d’une revue documentaire des enquêtes similaires
• Élaboration et proposition du protocole détaillé et un chronogramme pour la mise en œuvre de l’enquête dans chaque département
• Élaboration d’outils de collecte des données quantitative et qualitatives
• Élaboration d’une proposition de budget intégré détaillé mettant en exergue les coûts liés à la réalisation de l’enquête par département
• Participation en collaboration avec chaque Direction Départementale de la Santé, à la sélection des équipes d’enquête
• Animation de la formation des équipes de collecte des données
• Coordination er et supervision de la collecte des données
• Coordination et supervision de la saisie des données
• Analyse et production d’un rapport préliminaire.
• Préparation d’une présentation PowerPoint de restitution des résultats préliminaires en atelier dans chaque département
• Facilitation des ateliers de restitution dans chaque département
• Finalisation du rapport de l’enquête en prenant en compte les commentaires et suggestions des ateliers de restitution
DUREE DU CONTRAT : 120 jours de travail répartis comme suit:
– Elaboration du protocole, outils de collecte et estimation du budget : 15 jours
– Formation des équipes d’enquête et collecte des données dans chaque département : 63 jours (21 jours par département dont 1 semaine de formation et 2 semaine de collecte)
– Saisie, analyse et élaboration d’un rapport préliminaire : 30 jours
– Atelier de restitution dans les 3 départements : 7 jours
– Finalisation du rapport définitif : 5 jours
DATE PREVUE DE DEMARRAGE : AOUT 2019
PROFIL DES CONSULTANTS
8.1 CONSULTANT PRINCIPAL : NUTRITIONNISTE
– Etre titulaire d’un diplôme universitaire (minimum Bac + 5 ans) en nutrition. Une expertise dans les domaines de la santé publique, des statistiques et de l’épidémiologie serait un atout ;
– Un diplôme en sociologie ou anthropologie de la nutrition serait un atout
– Avoir été dirigé au moins trois enquêtes CAP en nutrition et anthropométrique
– Parler et écrire couramment en français
– Une connaissance des langues parlées dans les départements concernés serait également un atout
– Avoir une expérience dans la gestion des équipes de terrain
– Avoir une aptitude à travailler en équipe et être flexible
– Avoir d’excellentes qualités relationnelles et de capacités de travailler dans un environnement multiculturel
– Maîtriser l’outil informatique (Logiciel d’analyse statistiques, Word, Excel, Powerpoint)
8.2 CONSULTANT ASSOCIE : SOCIO ANTHROPOLOGUE
– Etre titulaire d’un diplôme universitaire (minimum Bac + 5 ans) en socio anthropologie. Un diplôme en socio anthropologie de la nutrition serait un atout
– Avoir dirigé au moins deux enquêtes CAP qualitatives. Une expérience dans les enquêtes CAP en nutrition serait un atout
– Parler et écrire couramment en français
– Une connaissance des langues parlées dans les départements concernés serait également un atout
– Avoir une expérience dans la gestion des équipes de terrain
– Avoir une aptitude à travailler en équipe et être flexible
– Avoir d’excellentes qualités relationnelles et de capacités de travailler dans un environnement multiculturel
– Maîtriser l’outil informatique (Logicielle d’analyse qualitatives, Word, Excel, Powerpoint)
– Avoir la maîtrise du Français
CRITERES D’EVALUATION
Les candidats intéressés soumettront une offre technique et une offre financière. L’offre technique inclura les documents justifiant de la qualification du consultant et des expériences préalables requises. Elle comprendra également une proposition de méthodologie incluant la compréhension des termes de références et un chronogramme indicatif de réalisation de la mission. L’offre financière devra être détaillée, exprimée en francs CFA et valable 90 jours à compter de la date de soumission. Ces deux propositions serviront de base pour la sélection du consultant suivant les modalités ci-dessous décrites.
Unicef se réserve le droit de ne pas donner de suite au présent avis d’appel à candidatures.
Evaluation technique
Les critères d’évaluation de l’offre technique sont les suivants :
– Compréhension des TDR (20 pts)
– Qualité et pertinence de la méthodologie proposée (40 pts)
– Expérience et Références techniques pertinentes (20 pts)
– Profil des Candidat(e)s (20 pts)
TOTAL : 100 points
Seront déclarées techniquement valables et retenues pour la phase suivante de l’évaluation, les offres techniques ayant recueilli une note d’au moins 60 points/100 à l’évaluation technique.
Evaluation financière
Seront ouvertes les offres financières des candidats ayant obtenu au moins 70 points/100 à l’évaluation technique. Chaque offre financière recevra une note sur 100. A l’offre financière du moins-disant sera attribuée la note de 100 points. Les notes financières respectives des autres soumissionnaires seront calculées comme suit : 100*montant de l’offre du moins-disant/montant de l’offre financière du soumissionnaire évalué. Ceci permettra d’attribuer à chacun des soumissionnaires ayant franchi l’évaluation technique une note d’évaluation financière.
Evaluation finale
L’évaluation finale combinera les deux évaluations précédentes à raison d’une pondération de 70% pour l’évaluation technique et de 30% pour l’évaluation financière. La note finale sera calculée comme suit :
Note technique*70% + Note financière*30%.
Le candidat ayant obtenu la meilleure note finale sera retenu pour la mission. L’offre financière sera analysée et éventuellement négociée avec le soumissionnaire dans les limites budgétaires disponibles.
For every Child, you demonstrate…
UNICEF’s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.
The competencies required for this post are….
UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.
UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks, and will be expected to adhere to these standards and principles.
Remarks:
Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.
Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.
Closing Date Tue Aug 20 2019 23:00:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

Abonne toi à notre newsletter


Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à doingbuzz.com et recevez une notification ..
Adresse e-mail non valide
Nous promettons de ne pas vous spammer. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Intégrez les groupes Whatsapp ci-dessous selon vos pays de résidence pour recevoir en instantané toutes les offres d'emploi proches de chez vous. - Bénin - Niger - Sénégal - Togo (Nouveau groupe) - Côte d'Ivoire - Cameroun - France (Nouveauté 100% France) -Pour les autres pays NB:Ces offres peuvent être bien utiles pour vous mais aussi pour vos proches donc n'hésitez pas à les partager aussi autour de vous.

DOINGBUZZ TV

Leslie "Mon incroyable voyage au TOGO ! "



Godogodoo, votre site de petites annonces gratuites au Togo:

Ne gardez plus les objets que vous n’utilisez pas ! Godogodoo vous permet de publier vos annonces d’un simple clic et gratuitement. Découvrez ce que les particuliers et professionnels vendent autour de vous, vous pouvez trouver de tout : immobilier, voitures d’occasion, offres d’emploi, meubles, téléphones, services, et bien d’autres choses. Alors n’attendez plus, faites de bonnes affaires sur GoDoGoDoo

Camera recorder full hd

godogodoo

Publié par La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

Clic pour laisser un commentaire

Recrutement de vendeur(se) en boutique chez Reine Phone Sarl

Orange Cameroun S.A. recrute un Chef de Service Recouvrement Commercial H/F