togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Le gouvernement kényan annonce un jour de congé pour …

Le Gouvernement Kényan Annonce Un Jour De Congé Pour ...

Le gouvernement kényan a annoncé un « jour férié spécial » la semaine prochaine, au cours duquel tous les citoyens du pays seront appelés à planter des arbres dans le cadre d’une initiative visant à restaurer les terres dégradées du pays. Cette démarche audacieuse s’inscrit dans les efforts continus du Kenya pour lutter contre les effets dévastateurs du changement climatique. L’objectif est de planter 15 milliards d’arbres d’ici 2032, dans le cadre du programme de restauration des paysages et des écosystèmes du pays.

Kithure Kindiki, secrétaire du Cabinet chargé des Affaires intérieures et de l’Administration du gouvernement national du Kenya, a déclaré que ce jour spécial, le 13 novembre 2023, sera consacré à la culture des arbres dans tout le pays. Cette initiative vise à encourager les citoyens à contribuer patriotiquement aux efforts de sauvegarde du pays contre les effets du changement climatique.

Lire aussi : Scandale de sextape au Cameroun : La femme d’un journaliste impliquée

La couverture forestière du Kenya est passée de 12 % à seulement 6 % entre 1990 et 2010, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Bien que ce chiffre soit passé à 9 % en 2022, la demande croissante de bois et de charbon de bois continue de menacer les écosystèmes. En effet, environ 70 % des besoins énergétiques du Kenya proviennent encore du bois de chauffage.

Mje2Zwq4Nzyzodc3Nwqwzjm5Ztayyzzmn2Zlntu2.Thumb

Le gouvernement kenyan a souligné l’importance de restaurer les écosystèmes pour conserver la biodiversité, soutenir les moyens de subsistance, améliorer la résilience climatique et favoriser le développement socio-économique. Cette initiative ambitieuse place les communautés locales au cœur du processus. Selon Martin Mulama, responsable du programme du sud du Kenya au WWF Kenya, les communautés jouent un rôle crucial en tant que gardiens des paysages et des écosystèmes. Il a insisté sur la nécessité de les inclure, de les habiliter et de les impliquer activement dans la restauration nationale des paysages et des écosystèmes.

Cette journée nationale de culture des arbres offre aux citoyens kényans l’opportunité de contribuer directement à la protection de leur environnement et à la lutte contre le changement climatique. Elle témoigne de l’engagement du Kenya envers un avenir plus durable, où l’harmonie entre l’homme et la nature est au cœur des préoccupations nationales.