togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Jennie Carignan : Découvrez la première femme à la tête de ses forces armées du Canada

Jennie Carignan, Première Femme, Forces Armées Du Canada

Dans une démarche révolutionnaire, le Canada a nommé le lieutenant-général Jennie Carignan au poste de chef d’état-major de la Défense du pays, faisant d’elle la première femme à occuper un poste militaire de haut niveau.

Cette nomination historique, entrée en vigueur le 18 juillet, s’inscrit dans le cadre des efforts continus du premier ministre Justin Trudeau pour placer des femmes à des postes de haute direction.

L’impressionnante carrière militaire de Jennie Carignan

La lieutenante-générale Jennie Carignan, ingénieure militaire distinguée, apporte plus de 35 années d’expérience approfondie à son nouveau rôle. Elle a commandé des troupes dans plusieurs zones de conflit, notamment en Afghanistan, en Bosnie-Herzégovine, en Irak et en Syrie.

Tout Le Monde En Parle Jennie Carignan 10 Novembre 2019

Lire aussi : Khalil et Mariame répondent aux rumeurs sur le voyage Canada

Trudeau a souligné ses « qualités de leadership exceptionnelles, son engagement envers l’excellence et son dévouement au service » dans une déclaration publique louant ses contributions aux Forces armées canadiennes.

Relever les défis militaires du Canada

La nomination de Jennie Carignan arrive à un moment crucial pour l’armée canadienne. Les forces armées sont sous pression pour augmenter leurs dépenses de défense et améliorer leurs efforts de recrutement tout en faisant face à des équipements obsolètes. Le chef de la marine a récemment averti que le service pourrait ne pas être en mesure de remplir ses fonctions de base en 2024 en raison de ces problèmes.

L’une des tâches importantes de Carignan sera de lutter contre le sexisme et l’inconduite enracinés au sein des forces armées. Son leadership est considéré comme essentiel à la transformation de la culture militaire et à la garantie d’un environnement plus inclusif.

Lire aussi : Une Française poursuit une Université du Canada, les détails

Un leadership pionnier

Le parcours militaire de Carignan est marqué par une série de premières. Elle s’est jointe à l’armée en 1986, trois ans avant que les femmes ne soient autorisées à participer à des missions de combat au Canada. En tant qu’ingénieur de combat, elle s’est entraînée au nettoyage des bombes et à la construction de structures sur le champ de bataille, gravissant rapidement les échelons.

Sa carrière est connue pour avoir brisé les barrières, puisqu’elle est devenue la première femme à diriger une unité de combat canadienne en Afghanistan. Au cours de son service là-bas, elle a échappé de peu à un kamikaze et à une attaque à l’engin explosif improvisé contre son convoi.

Jennie Carignan 38733

Au-delà de l’Afghanistan, Jennie Carignan a servi en Bosnie-Herzégovine et en Syrie, a dirigé la mission de formation de l’OTAN en Irak de 2019 à 2020 et a commandé la 2e Division canadienne, le plus grand régiment militaire avec plus de 10 000 soldats.